Actualités

L’urgence d’appliquer les propositions du PCR

Après l’intervention du président de la République

Manuel Marchal / 15 novembre 2012

Mardi soir lors de sa conférence de presse, François Hollande a exposé une situation très grave. Quelles que soient ses décisions, elles partent d’une analyse de la situation et d’une réponse que le président de la République est prêt à assumer totalement en toute responsabilité. À La Réunion, dans une situation bien plus grave qu’en France, le PCR est le seul parti à prendre ses responsabilités en proposant des mesures pour sortir de la crise.

Mardi, à la veille d’une grande journée d’action des syndicats européens contre l’austérité, François Hollande a tenu sa première conférence de presse en tant que président de la République. Comme il l’a précisé, l’alternance en France ne change pas la réalité. Et cette réalité est une situation très difficile. Tout comme les autres pays européens, la France n’a pas été plongée dans une telle crise depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au cours du mandat de Sarkozy qui a pris fin voici 6 mois, l’endettement a atteint des sommets et la France a perdu son triple A+.

JPEG - 57.8 ko

C’est dans ce contexte qu’est donc intervenu le président de la République. Il a annoncé qu’il prend la mesure de l’urgence et a décliné des propositions liées au contexte et à la marge de manœuvre dont il dispose. En France, l’Assemblée nationale a adopté le traité budgétaire européen. Ce texte impose un cadre rigoureux aux politiques publiques. Dans son programme, François Hollande avait fixé un retour du déficit public sous la barre des 3% à la fin de 2013. Il a confirmé cette orientation mardi en justifiant la politique d’austérité, même si le prix à payer est la mise en place de mesures encore plus drastiques. Le président de la République est donc prêt à assumer jusqu’au bout les décisions de son gouvernement.

Appel à l’esprit de responsabilité

François Hollande donne raison à tous ceux qui appellent à l’esprit de responsabilité, face à une situation qui ne cesse de s’aggraver. C’est un point ressorti de manière unanime par la presse parisienne. Que dit-il pour illustrer cet esprit de responsabilité ?

Voici quelques extraits de son discours : « la seule question qui vaille, la seule, ce n’est pas l’état de l’opinion aujourd’hui mais l’état de la France dans cinq ans » , « je ne prépare pas le sort d’une prochaine élection ; je prépare le sort d’une prochaine génération » , « j’assume devant les Français ce qu’il y a lieu de faire » . François Hollande se dit « pleinement responsable » .

À La Réunion, le contexte de l’intervention du chef de l’État, c’était la veille de la conférence économique et sociale. Il était déjà acquis que l’affaire tournait au fiasco. La journée d’hier a permis de se rendre compte de l’ampleur de l’échec (voir pages suivantes).

Le PCR, seul à proposer

C’est aussi à la veille de cette conférence que le Parti communiste réunionnais a marqué sa différence. Le PCR s’est situé au-dessus du raté inévitable de la conférence. Il a utilisé l’ouverture offerte pour rendre publiques 15 propositions de rupture (voir en pages centrales). Avec une situation bien plus grave qu’en France, ce sont des mesures beaucoup plus radicales qui s’imposent.

Au rendez-vous de la responsabilité, le PCR a répondu présent, avec des mesures urgentes qui peuvent accélérer un changement de la société dans tous les domaines. C’est la condition essentielle de la sortie de crise. Sur ce point, le PCR est le seul parti à proposer aux Réunionnais une perspective.

À un moment aussi important, il est révélateur de constater que les autres formations politiques représentées au Parlement sont restées silencieuses ou se sont exprimées pour dire qu’elles refusent de participer aux discussions. Autrement, rien à proposer à la population qui leur a fait confiance. Ces élus ont préféré abdiquer leurs responsabilités et s’en remettre à Paris.

Le PCR donne la possibilité aux Réunionnais de montrer au gouvernement qu’il existe des personnes responsables dans ce pays. Voilà qui doit faire réfléchir les Réunionnais sur l’urgence d’appliquer les propositions du PCR.

M.M.

Propositions du PCR pour un véritable changement

Dans les pages centrales de notre journal, retrouvez les 15 propositions du PCR adressées à la Conférence économique et sociale.


Kanalreunion.com