Actualités

La 25ème commune de La Réunion en passe d’être créée

La Rivière Saint-Louis

Céline Tabou / 16 août 2012

Lors de sa conférence de presse, le maire de Saint-Louis, Claude Hoarau, a fait le bilan de la création de La Rivière, 25ème commune de La Réunion. Ce dernier a exprimé sa volonté de contenter tout le monde à travers une consultation auprès de la population, notamment des habitants des Makes et de Bois Nèfles Coco.

Suite aux précédentes consultations, durant lesquelles l’opposition avait fait campagne pour le “non”, la municipalité a décidé de relancer des consultations populaires afin de s’assurer de la volonté des habitants des deux parties : Saint-Louis et La Rivière, de la création de cette 25ème commune.

Consultations en octobre

Depuis la campagne des législatives de 2012, « plusieurs signes ont été donnés pour la création de la 25ème commune, Yvan Dejean et Jean-Jacques Vlody ont évoqué dans leur programme cette proposition », a indiqué Claude Hoarau. Ce dernier a également salué la démarche de Jean-Jacques Vlody auprès du gouvernement afin de concrétiser la position de chacun. « Nous-mêmes avons agi pour aller dans le même sens, d’ailleurs, la sous-Préfecture de Saint-Pierre nous a contacté pour réaliser le projet ». Cependant, plusieurs questions se posent, notamment la répartition du patrimoine, le partage des emprunts et du personnel et la répartition de la fiscalité. Ces « questions sont à approfondir, de même que les limites futures des deux communes ».
En effet, la limite des deux communes fait débat, car la loi prévoit des limites cantonales, bien que certains riverains rejettent d’être dans l’une ou dans l’autre commune. Le maire de Saint-Louis s’est engagé à « harmoniser les limites cantonales et communales des deux côtés ». Ce dernier a expliqué que certains habitants des Makes préfèrent vivre à Saint-Louis plutôt qu’à La Rivière, de même pour certains habitants de Bois Nèfles Coco. C’est pour cette raison que le maire « envisage d’adopter le principe, si on fait une commune à La Rivière, c’est par la volonté des Saint-Louisiens. Je ne veux pas que lors de la création de la 25ème commune, des habitants viennent dénoncer cette décision ». Claude Hoarau a ainsi indiqué qu’il respectera le « souhait global des Rivierois et des Saint-Louisiens ».
Les deux consultations partielles aux Makes et à Bois Nèfles Coco auront lieu mi-octobre, a annoncé le maire de Saint-Louis. Ce dernier a indiqué qu’il allait demander par délibération de voter une demande de modification des limites cantonales.

Le soutien du gouvernement

« Le gouvernement qui souhaite accompagner la démarche soumettra au Conseil d’État cette demande de modification. Puis un décret du Conseil d’État sera signé, ensuite le gouvernement publiera un décret modificatif », a expliqué Claude Hoarau. Le maire a souligné que deux étapes étaient encore à franchir : l’enquête publique pour assurer la volonté de la population et la création d’une commission syndicale qui portera le dossier à la préfecture. Après analyse, la préfecture actera la création de la 25ème commune. Tout ce chemin administratif a pour objectif de permettre la réalisation de ce projet dans la sérénité et surtout avec « le souhait global des habitants » de Saint-Louis et La Rivière.

Céline Tabou


Kanalreunion.com