Actualités

La cellule “Port et Docks” en ordre de marche

La vie de la section P.C.R. du Port

Alain Dreneau / 13 avril 2013

JPEG - 52.7 ko

C’est dans une ambiance chaleureuse que s’est tenue mercredi soir la réunion de la cellule “Port et docks” au Port. En présence de Michel Séraphine, de Henri Hippolyte et de Virgil Rustan, le secrétaire de la section du Port, une soixantaine de travailleurs des quais se sont retrouvés pour ce rendez-vous militant.

JPEG - 51.6 ko

De nombreux thèmes ont été abordés, en particulier ont été brossés des rappels passionnants des luttes à la fois syndicales et politiques qui ont fait l’histoire du Port. Ces luttes d’hier, avec leur lot d’avancées et de victoires, mais aussi de coups durs et de répression, constituent le socle des luttes d’aujourd’hui. Et la présence, aux côtés des anciens, de nombreux jeunes, attentifs et déterminés, est un gage de la pérennité de cette conscience de classe qui fait la force traditionnelle des dockers.

A.D.

JPEG - 88.4 ko
Voici le texte d’un tract diffusé actuellement par la Section P.C.R. du Port.

Les équilibres du TCO préservés

Le partage du pouvoir

mieux que le pouvoir sans partage

Le TCO (Territoire de la Côte Ouest) est une structure intercommunale qui, depuis sa création en 2001, a fonctionné suivant le principe de l’unanimité pour chaque décision prise. Toutes les questions sont soumises au débat jusqu’au consensus, ce qui permet d’avancer sur des décisions acceptées par tous. Le partage des décisions assure ainsi une démocratie sereine, et la prise en compte des intérêts de toute la population.

Cet esprit d’entente qui dépasse tout conflit partisan a été à la source de l’intercommunalité réunionnaise, dès la première structure pionnière à l’époque, créée par Paul Vergès en 1983.

L’autre grand principe est celui de la solidarité : les communes les mieux pourvues en activités et en ressources font jouer la solidarité en faveur des autres communes, afin de tendre vers un développement harmonieux du territoire.

C’est dans ce contexte que les nouvelles lois régissant à partir de 2014 la désignation des conseillers communautaires sont venues poser clairement les deux grandes orientations qui s’offrent au TCO :

- soit préserver l’équilibre existant entre les communes, pour conserver l’esprit constructif de l’intercommunalité de l’Ouest. C’est ce que propose le TCO.

- soit faire voler en éclats un fonctionnement qui a fait ses preuves en réclamant la quasi moitié des sièges pour la seule commune de Saint-Paul. C’est ce que veut imposer la députée maire de cette commune.

Le lundi 8 avril au soir, les deux options ont été mises au vote. Un vote auquel Mme Bello a refusé de se soumettre, puisqu’elle a quitté la salle juste avant. A la quasi-unanimité des votants (56 voix pour, 1 abstention, 1 contre), les élus du TCO ont adopté le maintien des équilibres de l’intercommunalité.

Le respect mutuel et la volonté de travailler ensemble ont donc triomphé, après débat, de la volonté d’instaurer l’affrontement permanent par le biais de l’hégémonie d’une seule commune aux dépens des quatre autres. L’intérêt général a prévalu, en faveur de tous les habitants, qu’ils soient de La Possession, du Port, de Saint-Paul de Trois-Bassins ou de Saint-Leu.

Par contre, lors du débat il est apparu de façon très nette que le souci de l’intérêt général était absent des propos de Mme Bello. En attaquant de façon aussi brutale l’esprit de coopération qui a fait jusqu’à aujourd’hui la force du TCO, Mme Bello a montré que pour elle la seule commune qui compte, c’est Saint-Paul, comme si la 2ème circonscription dont elle est pourtant la députée ne comptait pas également les habitants de la Possession et du Port ! Lundi soir, elle n’a jamais eu en tête la défense des intérêts des Possessionnais ni des Portois (ni des Saint-Leusiens, ni des Trois-Bassinois), elle n’avait en tête que sa recherche d’un pouvoir sans partage. Pour elle seule. Heureusement, d’autres élus ont une vision plus responsable de ce qu’est l’intercommunalité.

La section communiste du Port

le 11 avril 2013


Kanalreunion.com