Actualités

La certitude du changement

Dans 12 jours, l’élection présidentielle

Témoignages.re / 10 avril 2012

Autonomie énergétique, autonomie alimentaire, autonomie dans l’emploi, coopération régionale… autant de propositions que tous les candidats à la présidentielle de passage à La Réunion ces deux dernières semaines ont dit vouloir soutenir. C’est bien que le moment est arrivé d’écrire une nouvelle page dans notre histoire : après l’égalité sociale est venu le temps de la responsabilité. Mobilisons-nous pour que le contenu de ce changement permette un développement qui profite à tous les Réunionnais.

Au cours de ces deux dernières semaines, il n’a jamais été autant question de l’autonomie de La Réunion. Tous les candidats qui sont venus à la rencontre des Réunionnais l’ont déclinée sous différentes formes : autonomie énergétique et autonomie alimentaire pour lutter contre la vie chère, protéger l’environnement et créer massivement des emplois, autonomie dans l’emploi pour que les emplois créés soient prioritairement attribués à des Réunionnais… À ce discours s’est ajouté un plaidoyer unanime pour la coopération régionale.
Toutes ces idées venues du Parti communiste réunionnais ont été combattues pendant des décennies. Elles constituent aujourd’hui les seules propositions des candidats à la présidentielle face à la crise structurelle.

Deux mois de campagne depuis la conférence extraordinaire

D’une part, ceci donne une idée du temps qui a été perdu à combattre ses idées. Ceux qui ont décidé de lutter contre l’autonomie énergétique ou la coopération régionale portent donc clairement une lourde responsabilité dans la crise actuelle.
D’autre part, cela rend inéluctable le changement à venir. La première étape sera le 22 avril prochain, au premier tour de la présidentielle, dans 12 jours. C’est l’illustration de la montée en puissance de la campagne présidentielle du Parti communiste réunionnais.
Le 19 février dernier, la Conférence extraordinaire du PCR a adopté le "Pacte pour un développement durable, solidaire et responsable de La Réunion". Ce document décline la stratégie proposée par le PCR pour qu’au cours des 10 années à venir, La Réunion soit placée sur les rails du développement réel et humain.

Un changement sur la base d’idées réunionnaises

Ce projet a été adressé aux candidats des forces de progrès. Tous ont donné leur accord. Prenant en compte les différents éléments de l’actualité politique de ces deux dernières années, et en particulier son positionnement aux Primaires citoyennes, le Parti communiste réunionnais a décidé de s’impliquer dans la campagne de François Hollande. Le 1er avril, il a accueilli chaleureusement ce candidat à Saint-Louis, et celui-ci a confirmé clairement son soutien aux propositions réunionnaises. François Hollande dit oui à l’autonomie énergétique, oui au tram train, oui à l’autosuffisance alimentaire, oui à la priorité à l’emploi pour les Réunionnais.
Une semaine auparavant, Jean-Luc Mélenchon avait lui aussi soutenu ces propositions.
Elles font donc partie du programme du prochain président de la République. Elles commenceront donc à s’appliquer avec le nouveau gouvernement.
C’est bien la certitude du changement qui se prépare, avec cette donnée : ce sont les idées mises en avant depuis 50 ans par le Parti communiste réunionnais qui seront la base de ce changement.

M. M.


Kanalreunion.com