Actualités

La clarification continue… et la victoire sera plus belle

Au meeting de Belle-Vue

Témoignages.re / 23 janvier 2012

Samedi soir, Maurice Gironcel était à Commune Carron. Hier, matin, il était à Belle-Vue, chez Patrick Bourane et à Renaissance, chez Léon Carpin.

Dans ces trois réunions, l’ambiance est la même. Un public enthousiaste ! Mais pour Maurice Gironcel, il y a encore beaucoup de travail à faire. Pour lui, le travail de clarification doit continuer pour que les électrices et les électeurs puissent aller voter en toute confiance pour la liste “Ensemb’, ensemb’”.

Il explique que la population souffre. Cette souffrance est due à la mauvaise politique du gouvernement. Jamais une commune ne pourra remplacer un gouvernement qui n’assume pas ses compétences, en matière de logements, emplois, les prix, les revenus, etc. C’est pourquoi il faut changer Sarkozy et sa politique. C’est dans 3 mois.

Pour battre Sarkozy, il souhaite unir la population de Sainte-Suzanne, pour faire encore mieux qu’en 2007. Quand Gironcel était maire, en 2007, près de 64% de la population avait voté contre Sarkozy. En 5 ans, il a aggravé la situation sociale et économique du pays. En avril, il faut faire plus de 70%. Il appelle tous les électrices et électeurs qui souhaitent le changement à se rassembler avec lui pour le 29 janvier et pour le 22 avril.

Le changement dans le rassemblement

Le 29 janvier, c’est la première étape. Il demande à la population de ne pas encourager les diviseurs qui détournent l’attention des gens de l’objectif essentiel : battre Sarkozy pour le changement. Il explique son programme pour montrer que la commune fera tout son possible, mais si le gouvernement gèle les subventions et continue avec la politique d’austérité, alors les efforts ne seront pas suffisants. Il faut gagner le 29 janvier.

Il explique alors aux participants le travail à faire pour aller à la rencontre des citoyens, car il ne pourra pas rencontrer tout le monde dans les 5 jours qui restent. Il s’excuse auprès des habitants qu’il ne pourra pas voir personnellement. Il fait appel à l’esprit d’équipe et demande à ses colistiers et les militants du Parti de faire le nécessaire pour rencontrer le maximum d’électeurs.

Il constate que le vent de la victoire pousse dans le sens de sa liste “Ensemb’, ensemb’”. Il veut être mobilisé jusqu’au dernier jour.

Paroles de militants

• Guyrap : « Moin lé avec Maurice. C’est un homme de terrain. Moin lé habitué vote Gironcel. Isi, la fé lotisman, la aranj lécol, la fé lasénisman… Ali mèm i fo ».

• Bradel Isaac : « Le jeune a dû être influencé par l’actualité puisqu’il déclare : « Bato i chanj pa la direksiyon. I fo in bon kapitèn ! In sèl kapitèn, sé Maurice Gironcel.

• Jocelyne Plante : « Maurice mèm lé bon. I fo lèss a li. C’est un homme intègre, honnête. Li fé pa le fiyèr, li lé biyin avèk tout moun. C’est un homme de terrain. Nou va vote pou li ».

• Nadine Camalon : « Nadine prenait la parole pour la première fois. Elle a été encouragée par les applaudissements ».


Kanalreunion.com