Actualités

La COP21, la guerre et les résultats des régionales en France influenceront La Réunion

Évolution de la situation internationale

Témoignages.re / 4 décembre 2015

Paul Vergès estime que trois événements vont peser sur la situation politique à La Réunion.

JPEG - 70.9 ko

Paul Vergès a évoqué l’évolution de la situation internationale au cours des dernières 48h. Deux éléments dominent : lutte contre le terrorisme et COP21. François Hollande tente de regrouper une grande coalition regroupant les États européens, la Russie et les USA pour résoudre ce problème. « Les événements des dernières 48 heures montrent que cette grande coalition est improbable, à cause de l’incident aérien entre la Turquie et la Russie », constate le sénateur, « ces deux États compris dans la grande coalition sont dans l’incapacité de s’entendre ». La grande coalition pour créer la défaite des Jihadistes pas réunies. D’où guerre longue comme disait Manuel Valls. « Que va faire Hollande face à la désintégration de son objectif, quelles conséquences pour La Réunion ».

Sur la COP21, Paul Vergès souligne les difficultés après les grandes déclarations de principes à Paris. C’est la demande d’un texte précis et contraignant dans les mesures d’atténuation du réchauffement climatique. Les pays en voie de développement et surtout le bloc de l’Afrique disent qu’il n’est pas possible de lutter contre réchauffement conséquence du développement des Occidentaux et tout en leur demandant de participer et de contribuer financièrement à l’atténuation.

La condition du succès est donc engagement concret des États du Nord dans la lutte contre l’atténuation des États africains.
« La condition posée par les pays africains est nette et exige une réponse ».
Sur ces deux événements, nous sommes bloqués et cela peut aboutir à un échec.
Valls dit que la guerre sera longue et coûteuse, Hollande dit suivi par Obama catastrophe si pas d’accord à la COP21.

Ces événements interviennent à quelques jours du scrutin des élections régionales avec les prises de position du monde politique français. L’élément essentiel, c’est la déclaration des Républicains : pas question d’accord dit républicain entre les socialistes et l’opposition de droite. Le FN est présent dans les 13 régions de France, et souvent en première position. La menace est le risque d’un succès dans le Nord et en PACA.

Avec la division, des triangulaires pourraient donner d’autres succès du FN. Allons-nous voir la confirmation de ces prévisions ? Le PS avait 21 régions sur 22. Si l’extrême droite remporte plus de 2 régions et la droite 4 ou 5, que restera-t-il au gouvernement ? « C’est ce qui va peser sur la situation politique à La Réunion », conclut Paul Vergès.


Kanalreunion.com