Actualités

La démission de George Pau-Langevin annonce une crise politique dans l’ensemble de l’outre-mer

Conférence de presse de Paul Vergès

Manuel Marchal / 1er septembre 2016

Le sénateur réunionnais a donné son opinion sur le remaniement ministériel de la veille. Le départ d’Emmanuel Macron laisse un chef de l’État et un gouvernement plus isolés que jamais. Celui de George Pau-Langevin, ministre des Outre-mer, est exceptionnel quant à sa forme. De plus, il s’agit de la ministre qui avait préparé le projet de loi sur l’égalité réelle. Elle a choisi de démissionner alors que le débat parlementaire va s’engager sur ce texte qui vise à définir l’avenir de La Réunion et de l’outre-mer pour les 25 ans à venir. Pour Paul Vergès, « le communiqué indiquant des raisons personnelles ne trompe personne ». La démission de la ministre est « un phénomène extrêmement important qui annonce l’extension d’une crise politique dans l’ensemble des outre-mer ».

JPEG - 86.8 ko
Signe d’une décision précipitée, George Pau-Langevin était toujours hier soir ministre des Outre-mer sur le site Egalité réelle du gouvernement.

La première partie de la conférence de presse de Paul Vergès a porté sur le remaniement ministériel de la veille. Deux ministres ont quitté le gouvernement. Le sénateur note que la démission d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, a éclipsé la démission plus importante pour La Réunion de Georges Pau-Langevin, ministre des Outre-mer. Le départ d’Emmanuel Macron crée une situation nouvelle. Jusqu’à présent, les démissions concernaient les principaux ministres de ce qui s’appelait l’aile gauche du gouvernement : Benoît Hamon, Cécile Duflot, Arnaud Montebourg. Emmanuel Macron représentait l’aile droite. Paul Vergès estime que le gouvernement et le président de la République sont plus isolés que jamais. Cela crée le problème de la présence de François Hollande dans la présidentielle. Paul Vergès l’estime apparemment très compromise à cause de la disparition de ces deux ailes du gouvernement, c’est un « changement considérable à quelques mois de la présidentielle ».

Coup de tonnerre

La démission simultanée de la ministre des Outre-mer s’est d’abord passée sous une forme très différente. Emmanuel Macron avait en effet suivi le protocole habituel. Il s’est rendu à l’Elysée présenter sa démission au chef de l’État, puis la présidence de la République a diffusé un communiqué et enfin le ministre sortant a donné les raisons de son départ. Mais le départ de George Pau-Langevin s’est fait dans des conditions inhabituelle. Pas de rendez-vous à l’Élysée, c’est la ministre qui a diffusé un communiqué donnant les raisons de son départ.

Le sénateur insiste également sur le fait que quelques heures avant sa démission, George Pau-Langevin tenait une conférence de presse où elle a présenté son emploi du temps. Elle devait rencontrer les parlementaires de l’outre-mer le 6 septembre. La ministre était également attendue à Madère pour participer à une réunion sur le sort des régions ultra-périphériques. De plus, George Pau-Langevin devait défendre à l’Assemblée nationale et au Sénat le projet de loi sur l’égalité réelle sur lequel elle a travaillé depuis plusieurs mois avec Victorin Lurel, parlementaire en mission.

« Qu’est-ce qui se passe derrière ? »

Pourquoi la ministre chargée de préparer la proposition de loi fixant l’avenir de l’ensemble de l’outre-mer sur un quart de siècle a-t-elle démissionné, elle n’en disait pas un mot quelques heures auparavant, souligne le parlementaire réunionnais. A-t-elle été virée par François Hollande, où est-ce de sa propre volonté ?

Pour Paul Vergès, « le communiqué indiquant des raisons personnelles ne trompe personne ». Il constate la mise en place d’une procédure d’urgence, avec une élue de La Réunion chargée d’un secrétariat d’État qui est propulsée au rang de ministre chargée de l’avenir de 2,5 millions de personnes. « Qu’est-ce qui se passe derrière ? ». La démission de George Pau Langevin, ministre des Outre-mer, est « un phénomène extrêmement important qui annonce l’extension d’une crise politique dans l’ensemble des outre-mer ».

M.M.


Kanalreunion.com