Actualités

La dynamique se renforce autour de Maurice Gironcel à Sainte-Suzanne

29 janvier, 22 avril et 10 juin

Témoignages.re / 5 janvier 2012

Après les Sections communistes de Sainte-Suzanne et de Saint-Denis, la Section PCR de Sainte-Marie a proposé de soutenir la candidature de Maurice Gironcel aux législatives du 10 juin. Les communistes sainte-mariens affirment également leur soutien à la liste conduite par Maurice Gironcel le 29 janvier. La dynamique se renforce et s’élargit, ce qui témoigne de l’importance des élections municipales de Sainte-Suzanne dans cette année électorale.

C’est une conséquence de la croissance de la population à La Réunion. Pour la première fois, les électeurs désigneront 7 députés lors des prochaines législatives en juin. La carte des circonscriptions est bouleversée, et cela concerne Sainte-Suzanne. Dans l’Est, la cinquième circonscription a été réduite alors que dans le Nord, la première circonscription n’est plus qu’une partie de Saint-Denis. Entre les deux, il existe dorénavant une sixième circonscription. Elle se compose de deux cantons de Saint-Denis, la Bretagne et le Chaudron, des communes de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne, et d’un canton de Saint-André, Cambuston. Sainte-Marie et Sainte-Suzanne seront les pivots de cette nouvelle circonscription, elles pèseront toutes les deux d’un poids décisif dans le choix du futur député car ce sont les seules communes entièrement comprises dans les limites du nouveau découpage.

Après Sainte-Suzanne et Saint-Denis, Sainte-Marie

Conformément aux règles définies par son Congrès, le Parti communiste réunionnais a lancé la procédure de choix des candidats aux élections législatives. Les communes sont consultées, elles font part de leurs propositions à la direction du Parti élue au dernier Congrès. La direction prend en considération le choix des sections, analyse la situation et désigne les candidats qui seront soutenus par le Parti communiste réunionnais.
Dans la sixième circonscription, trois sections ont décidé de rendre publiques leurs propositions.
Saint-Denis a demandé à la direction du PCR de soutenir la candidature de Maurice Gironcel. L’assemblée générale de la Section communiste de Sainte-Suzanne a également décidé de proposer la candidature de Maurice Gironcel aux législatives. Hier, la Section communiste de Sainte-Marie s’est également exprimée. Dans une résolution adoptée puis transmise à tous les media, les communistes sainte-mariens proposent aussi à la direction du PCR de soutenir la candidature de Maurice Gironcel à un mandat de député.

Une lutte de plus de trente ans

Il est donc évident que la dynamique se renforce autour de la candidature de Maurice Gironcel aux législatives. Cela place Sainte-Suzanne au cœur de la circonscription. Cela donne aussi une autre dimension à l’élection municipale du 29 janvier prochain.
La victoire de la liste soutenue par le Parti communiste réunionnais et conduite par Maurice Gironcel sera donc la première étape dans une bataille où la perspective est claire : Sainte-Suzanne pourra avoir son député-maire.
C’est l’aboutissement d’une lutte commencée depuis plus de trente ans sous la direction de Lucet Langenier, venu apporter à Sainte-Suzanne la solidarité et l’expérience des communistes du Port.
Depuis l’élection d’une municipalité démocratique en 1980, Sainte-Suzanne a avancé. L’eau est arrivée dans tous les foyers, les logements sociaux ont remplacé les bidonvilles. Sainte-Suzanne apporte sa pierre à la bataille de l’autonomie énergétique. Elle a accueilli une ferme éolienne, ainsi qu’une installation de production de biogaz. Les panneaux photovoltaïques se sont multipliés sur les toits.
Sainte-Suzanne est donc un phare dans la lutte pour le développement durable des Réunionnais. Un député-maire pour Sainte-Suzanne, c’est une reconnaissance du travail de ces militants qui ne cessent de lutter depuis des décennies pour la transformation de La Réunion.

Sainte-Suzanne, phare des luttes

Sous la direction de Lucet Langenier puis de Maurice Gironcel, Sainte-Suzanne apporte sa contribution aux luttes.

Dans les manifestations, dans le soutien des travailleurs en grève, Sainte-Suzanne a toujours été là, c’est un des phares des luttes du peuple réunionnais.

Avec la victoire du 29 janvier, la défaite de Sarkozy à la présidentielle puis la victoire des forces du changement aux législatives entraineront l’entrée à l’Assemblée nationale d’un maire de Sainte-Suzanne.

Sainte-Suzanne, un des phares des luttes, aura son député-maire, Maurice Gironcel.


Kanalreunion.com