Actualités

La fin du RSTA : une décision inacceptable

Motion de la section communiste du Port

Témoignages.re / 6 juin 2013


En mai 2009, le RSTA a été le résultat d’une lutte historique menée par le Cospar, front de syndicats, de partis politiques et d’associations soutenu par des dizaines de milliers de Réunionnais qui ont défilé dans les rues. Le RSTA, c’est l’engagement de l’État à verser une prime de vie chère de 100 € pour les plus bas salaires. Arraché donc par la lutte, il est venu soulager la situation de plus de 35.000 personnes à La Réunion.

Quatre ans plus tard, en mai 2013, le gouvernement décide de SUPPRIMER LE RSTA. Cette mesure vise directement les travailleurs les moins bien payés, alors que le chômage d’une part et l’inflation d’autre part ne font qu’augmenter. C’est une baisse de pouvoir d’achat très grave pour des familles en situation de précarité.

Cette décision provient d’un choix politique du gouvernement. C’est une décision qui va renforcer les tensions dans la société réunionnaise. Le “deux poids deux mesures” face à la vie chère ne peut qu’accroitre le sentiment d’injustice dans la population. Et les mesures du bouclier qualité-prix du ministre Lurel apparaissent clairement désormais comme de la poudre aux yeux. D’où la frustration grandissante.

La section PCR du Port, réunie ce jour, 4 juin 2013, en comité de section préparatoire au 8ème congrès, dénonce cette décision inacceptable. Elle appelle les Réunionnaises et les Réunionnais à se mobiliser dans l’union la plus large pour le rétablissement du RSTA, la protection du pouvoir d’achat étant une des conditions nécessaires aux avancées de développement de La Réunion.

La section du Port du

Parti Communiste Réunionnais


Kanalreunion.com