Actualités

La Fondation France Outre-mer « indignée »

Affaire Bettencourt

Témoignages.re / 7 juillet 2010

Dans un communiqué diffusé hier, la Fondation France Outre-mer se dit « indignée par le caractère scandaleux et incriminant » que prend chaque jour l’affaire Bettencourt, des révélations qui menacent « la transparence au plus haut niveau de l’État et porte atteinte à la moralité et au fonctionnement de celui-ci ».

« France Télécom veut humaniser l’entreprise France : pourquoi le politique ne pourrait-il pas moraliser la vie publique, s’interroge la Fondation France Outre-mer.
Après de nombreuses affaires de corruption, d’achats de conscience, de pots de vins, de dessous de table, d’arrangements occultes… et autres, voici de nouveaux des hommes publics pris en flagrant délit de compromission…
De révélations en révélations, l’affaire Bettencourt menace la transparence au plus haut niveau de l’État et porte atteinte à la moralité et au fonctionnement de celui-ci. En plus de la mise en cause des dirigeants, notamment des hommes politiques de premier plan, la Fondation France Outre-mer se dit particulièrement indignée par le caractère scandaleux et incriminant que prend chaque jour l’affaire Bettencourt avec son lot de révélations les unes plus accablantes que les autres.
Hier (lundi - ndlr), personnalités et ministres en cause, aujourd’hui d’autres responsables de haut niveau et surtout le chef de l’État, souligne la fondation : de quoi sera fait demain ?
La fondation considère que l’immoralité et le manque d’éthique dans la vie publique, notamment en politique, ont atteint des limites inacceptables dans un état démocratique.
Elle se dit, par contre, malgré son indignation, renforcée devant la nécessité de lutter encore plus contre la corruption et pour la moralisation de la vie publique qui constituent son objet.
Enfin, conclut la fondation, la démission du ministre Eric Woerth serait justifiée. »



Un message, un commentaire ?



Messages






  • la démission d’eric woerth serait justifiée ? par quoi ? par des "on dit" ? s’il est mis en examen, alors oui, il doit démissionner mais jusqu’à présent on entend bp de choses , bp de bavardage, mais aucune preuve de quoique ce soit !!!!
    Il est facile de jeter en patûre un nom , tout le monde tombe dessus sans vérification aucune car dit-on cela va trop vite avec internet on ne peut se permettre d’être à la traine !!! est-ce cela la démocratie ?

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com