Actualités

La FRBTP avertit sur les conséquences de l’abandon d’un grand projet national

Tram-train : lettre de l’organisation patronale au président de la Région

Témoignages.re / 28 mai 2010

Dans un courrier adressé au président de Région, la FRBTP lui demande de sursoir à toute décision hâtive concernant la suppression éventuelle d’un projet ayant un fort impact social.

« Par courrier en date du 30 avril dernier nous vous avions fait part de notre souhait de vous rencontrer très rapidement, eu égard à l’effondrement de l’activité dans le secteur du BTP et du risque d’aggravation de cette situation au cours de l’année 2010.
Au premier rang des inquiétudes exprimées, tant par nos entreprises que par les organisations syndicales de salariés que vous avez reçues, figure naturellement le projet Tram Train. Au-delà de son impact structurant pour le développement économique de la Région Réunion, ce projet a, vous le savez un fort impact social en terme d’emplois directs et indirects, sur le court terme, mais aussi et bien au-delà sur le moyen et le long terme.
S’inscrivant dans la dynamique du projet présidentiel GERRI et du Grenelle de l’Environnement, et projet phare du plan de relance national (unique grand projet domien), sa remise en cause n’a pas manqué d’inquiéter la Fédération nationale des travaux publics qui en a officiellement saisi le président de la République, ainsi que les ministres Dominique Bussereau et Marie-Luce Penchard.
C’est pourquoi, au regard de l’importance de ce projet, tant au plan local que même au plan national où il figure parmi les grands projets nationaux structurants de travaux publics, comme aussi des conséquences catastrophiques de son éventuel abandon, nous nous permettons d’intervenir en faveur d’un sursis supplémentaire de trois mois permettant une analyse plus approfondie de sa faisabilité et une décision sereinement prise ».


Kanalreunion.com