Actualités

« La gestion, comme la victoire, sera collective... »

Claude Hoarau réélu maire de Saint-Louis

Témoignages.re / 12 octobre 2009

Ce samedi, la ville s’était vêtue de rouge. Ce n’était pourtant pas pour célébrer la réélection de Claude Hoarau au fauteuil de maire, mais pour fêter le Double-Dix marquant la proclamation de la 1ère République de Chine. Le rouge était sur les épaules – et sans doute dans les cœurs - des centaines de personnes présentes dans la salle du conseil et à l’extérieur pour suivre la réélection de Claude Hoarau.

Bon sang ne saurait mentir ! Vêtue d’un tee-shirt rouge qui affirme « Saint-Louis – Sa mèm mèm Claude Hoarau », dans les bras de son père, la petite Lilavathri – c’est elle qui nous a donné l’orthographe, tansyon pangar nou fé in lérèr – applaudit sa mère Annie Maratchia qui va déposer son bulletin dans l’urne. Tout à l’heure, encore plus fort, elle applaudira Claude Hoarau.
C’était samedi matin, à la mairie de La Rivière, pendant l’élection du maire de Saint-Louis, Claude Hoarau, en présence de plusieurs centaines de personnes souvent revêtues de rouges, parmi lesquelles, Guy Ethève, ancien maire ; Elie Hoarau, secrétaire général du Parti communiste réunionnais (PCR), Gélita Hoarau, sénatrice ; Roland Robert, maire de La Possession ; Thierry Robert, maire de Saint-Leu.
De la couleur, mais aussi de l’émotion quand Claude Hoarau est déclaré (à l’unanimité avec 32 voix, l’opposition ayant choisi d’être absente), sur fond d’une musique de film très solennelle. Une longue ovation salue les résultats du scrutin, après la remise de l’écharpe de maire au cou de Claude Hoarau qui ne cache son émotion.
Les quinze mois passés à la mairie lui ont permis, rappelle Claude Hoarau, « de prendre la mesure des difficultés qui nous attendent. La tâche ne nous fait pas peur (...) La gestion, comme la victoire, sera collective ».
Il note que cette victoire n’est pas seulement celle du PCR. C’est celle d’une large alliance. Laquelle s’exerce déjà à La Région et au Département. Une large alliance qui s’est dessinée, à Saint-Louis, lors de l’élection municipale de mars 2008, avec la présence sur la liste "Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière" de Max Bénard et de M. Prianon. Lesquels ont servi de passerelle pour cette large alliance.
Et pour clarifier encore plus les choses, il note que ce n’est en aucun cas une mise en retrait par rapport au PCR : « J’étais présent à sa création et j’entends bien y rester jusqu’au bout ». Quant aux représentants des autres courants, « ils ont décidé de nous rejoindre sans attenter à leurs convictions philosophiques et politiques ».
Claude Hoarau, auparavant, avait remercié la Délégation spéciale présidée par Jean-Claude Lintant, « pour la qualité du travail accompli » ; les personnels communaux « qui ont été à la hauteur de la tâche, dans la sérénité ». Il avait également adressé ses remerciements aux 15.476 personnes qui ont voté pour la liste "Vivre mieux à Saint-Louis et à La Rivière dans une large alliance" ; et encore à la population de Saint-Louis et de La Rivière « qui s’est passionnée pour ces élections », soulignant que l’on ne peut pas lui faire grief « de se passionner pour la chose publique ». Il a regretté un dérapage (un râlé-poussé entre militants, dans le courant de la dernière semaine) « que d’aucuns ont essayé d’instrumentaliser ».
Le Conseil municipal a ensuite voté une délégation de pouvoir provisoire au maire dans un certain nombre de domaines. Et le Conseil municipal se réunira jeudi prochain pour élire les adjoints au maire.

Correspondant


Kanalreunion.com