Actualités

La jeunesse du canton n° 4 Ensemb’ pour de vraies solutions

Auprès de Michèle Caniguy, Maurice Gironcel, Viviane Soune-Seyne et René Sotaca

Correspondant Témoignages / 20 mars 2015

L’appel des candidats a été entendu. Les représentants de la Jeunesse de Sainte Suzanne, Cambuston et Petit Bazar étaient près de 150 mercredi pour débattre avec les candidats de leurs difficultés et des propositions pour leur Avenir. Un débat constructif et très relevé qui ne s’arrêtera pas après les élections.

« À La Réunion, la moitié des moins de 20 ans vit en dessous du seuil de pauvreté et près de 60 % des actifs de moins de 25 ans sont à la recherche d’un emploi.
La Réunion s’est transformée ces dernières années mais le développement n’a pas profité à tous, c’est le moins que l’on puisse dire.

La jeunesse est l’un des atouts de La Réunion. C’est grâce à elle que se construira La Réunion de demain et c’est avec elle que nous souhaitons travailler. Comment construire une société plus juste lorsque notre île détient le triste record d’Europe du plus fort taux de chômage des Jeunes, qui atteint près de 60 % des inscrits au pôle emploi ? »

C’est ce qu’a voulu, dès le départ, dire Maurice Gironcel aux nombreux jeunes qui se sont déplacés, sans oublier de les en remercier, au préalable.

La création d’un Comité de Jeunes est l’acte fondateur de notre projet politique

« Encore faut-il écouter nos jeunes et leur donner les moyens de réussir leurs projets. C’est l’objectif que nous nous fixons pour cette après-midi de débat », ont rajouté les candidats.
« Nous ne pouvons pas laisser une partie de notre jeunesse se perdre. Notre action doit être déterminée. Elle doit permettre à chaque jeune de retrouver l’estime de soi, d’acquérir les savoir-être et savoir-faire indispensables pour prendre sa propre vie en main », a tenu à préciser Michèle Caniguy.

René Sotaca a rappelé les grands combats qui ont jalonné l’Histoire du PCR, « vous le savez, la Commune de Sainte Suzanne et le PCR ne sont jamais restés inactifs auprès de notre Jeunesse. L’ODJR (Organisation Démocratique de la Jeunesse Réunionnaise) dans les années 50, 60 ; le FJAR (Front de la Jeunesse Autonomiste Réunionnaise), toujours dans les années 60, l’AJFER, Nou lé Kapab de Gilles Leperlier, depuis 2009, le Komité Jeunes Est depuis 2002, que j’ai eu l’honneur de présider, nous rappellent que la Lutte pour la Défense de la Dignité de notre Jeunesse et de leur accès à des emplois et des Responsabilités dans notre Pays, ont toujours fait partie de nos priorités.

Face à la situation que l’on connaît aujourd’hui, il a toujours été clair pour nous que notre Responsabilité est de ne pas baisser les bras et de tout mettre en œuvre pour offrir une chance à notre jeunesse. »

Le programme plébiscité par la jeunesse

La création du comité Jeunes : réveiller la conscience politique de notre Jeunesse et leur rappeler combien il est important qu’ils donnent leurs avis dans les décisions qui conditionnent leur Avenir ». Mettre en œuvre, des chèques santé pour les jeunes et des chantiers d’insertion dans les quartiers, entre autres propositions.

Les candidats se sont engagés à mettre en œuvre une politique de cohésion sociale qui prenne en compte les besoins des familles, des jeunes, des personnes âgées, des personnes handicapées une politique qui ne laisse personne « sur le bord du chemin ».

« La Vie culturelle, sportive et associative sera un des piliers du développement de notre action sociale. Autour du centre culturel de Quartier Français, nous fédérerons les initiatives et les projets afin de porter un projet culturel d’envergure départementale. Nous continuerons à revaloriser l’image à l’international de ce grand Homme Réunionnais qu’est Edmond Albius.

Deux grands services publics seront créés pour l’Insertion

Dans le domaine de l’insertion, nous mobiliserons tous les crédits des contrats aidés pour créer ces grands services d’intérêt public d’aide à la personne et de l’Environnement, créateurs de milliers d’emplois pour la population de Sainte Suzanne, Cambuston et Petit Bazar et pour la Réunion.

Création d’une Zone économique à la Marine

67 parcelles allant de 500 à 1000m2, permettant l’implantation d’entreprises et la création d’emplois. 1er effet : Gamm’Vert et 30 emplois.

Accompagnement de l’extension de Carrefour : implantation d’un MR Bricolage XXL = 100 emplois

La Ressourcerie de Bagatelle bientôt en construction, ce qui permettra, dans le cadre de l’Insertion, d’investir de nouveaux métiers relatifs aux déchets et à leur valorisation.

Le Restaurant du Bocage devient un centre de formation aux Métiers de la Restauration

La Clause d’insertion concernera tous les travaux menés sur la Commune.

Les jeunes ont unanimement apprécié ce langage concret des candidats et restent mobilisés pour que des solutions rapides, efficaces et durables leur soient proposées. De vraies solutions, à la hauteur de leurs enjeux.


Kanalreunion.com