Actualités

La lutte solidaire des Réunionnais continue

Après le 21 mars…

Témoignages.re / 24 mars 2010

Voici le tract publié hier par la Section communiste du Port à la suite du résultat du second tour des élections régionales.

L’Alliance loin en tête au Port
Au Port, la liste de l’Alliance a confirmé le 21 mars, au second tour de l’élection régionale, la forte adhésion des électrices et des électeurs portois au bilan et au programme présentés par Paul Vergès. Avec 8.628 voix, l’Alliance gagne 2.078 suffrages par rapport aux 6.550 voix du premier tour. Cela représente 68,07% des suffrages exprimés, ce qui place la commune du Port en tête et de loin de l’ensemble des communes.
Nous devons féliciter les Portoises et les Portois pour leur lucidité politique, une lucidité chèrement acquise dans le passé grâce aux luttes populaires qui ont jalonné l’histoire de notre cité maritime. Le 21 mars comme par le passé, la population du Port ne s’est pas laissée tromper par les fausses promesses et les mensonges débités tout au long de cette campagne par le candidat de l’UMP, comme par le candidat du Parti Socialiste.

La trahison des dirigeants socialistes
Car cette campagne a bien été à La Réunion une vaste opération de manipulation de l’opinion. Par la faute des dirigeants socialistes qui ont refusé l’union avec l’Alliance, Didier Robert s’est retrouvé en tête, alors qu’il est largement minoritaire en voix (143.485 contre 172.134, soit 28.649 voix en moins). Cette nouvelle trahison restera dans la mémoire politique des Réunionnais.

La population attend Didier Robert de pied ferme
Aujourd’hui, Didier Robert se retrouve face aux Réunionnais avec des promesses qu’il lui faudra tenir au plus vite. Les 20.000 emplois dans le tourisme, les billets d’avion à 500 euros, les 2.000 bus et les 4.000 emplois qui vont avec, les 300 millions d’euros — la moitié du budget de la Région ! — utilisés dès la première année pour les gymnases et les piscines… tout cela, les Réunionnais, et tout particulièrement les plus vulnérables l’attendent de pied ferme.

Des ripostes populaires face à la casse des projets
Si en plus Didier Robert s’obstine à tenter de casser un projet comme le tram-train, attendu par une grande majorité de Réunionnais, les ripostes populaires ne manqueront pas. C’est pourquoi Paul Vergès a appelé dès dimanche soir à la mobilisation « auprès des travailleurs menacés » par la démolition de tout ce qui était en train de se construire.

L’heure est donc à la vigilance de la population. L’heure est à l’action pour toutes les victimes de la politique de casse sociale imposée par le gouvernement, politique soutenue et relayée à La Réunion par Didier Robert.

Avec Paul Vergès à la tête du combat, l’Alliance poursuit le rassemblement des Réunionnais pour défendre leurs intérêts.

La section P.C.R. du Port



Un message, un commentaire ?



Messages






  • bonjour, les réunionnais ne vont pas attendre longtemps pour s’apercevoir que didier robert les a trompé honteusement !l’addition va étre lourde ! il faut que le combat continue, et nous en métropole nous seront là pour vous soutenir, il peut aujourd’hui crier victoire le didier robert mais il est quand méme miniritaire à la réunion ! 55 pour cent des réunionnais n’ont pas voté pour lui ! ça il s’abstient de le dire, comme il ne s’est pas privé de dire au premier tour que 70 pour cent des électeurs réunionnais n’avaient pas voté pour l’alliance ! alors que lui n’avait obtenu QUE 26 POUR CENT : ! quelle objectivité !

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com