Actualités

La Maison des civilisations et de l’unitré réunionnaise se fera

Surprise totale des adversaires du projet

Geoffroy Géraud-Legros / 21 avril 2010

Le moins que l’on puisse dire est que les adversaires de la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise (MCUR) ont été surpris de la rapidité avec laquelle une initiative de défense citoyenne s’est organisée autour du projet.

En quelques jours, une pétition de soutien à ce grand établissement a réuni près de 7.000 signatures. Samedi dernier, l’Assemblée générale de l’association MCUR- Recherche-Action-Culture a réuni plus de 150 personnes au Port. Lors d’une conférence de presse, les porte-parole de cette structure de défense de l’histoire et de la mémoire l’ont annoncé : la MCUR se fera, malgré les manœuvres, les diversions et les nouveaux développements d’une campagne de dénigrement et de diffamation engagée depuis plusieurs années.

Effacement de la mémoire

Dès sa première prise de parole face à l’Assemblée régionale, Didier Robert a tenu à confirmer la suppression pure et simple de la MCUR. Exit les programmes scolaires dont 2.000 enfants bénéficiaient chaque année dans le cadre du programme “Somin la vi”, exit les collections et les fonds acquis par l’équipe de chercheurs, exit les initiatives qui visaient à ouvrir le pays sur le monde et ont mené les Réunionnais sur les chemins de leurs origines multiples. A la poubelle la mémoire des esclaves, des engagés, et de tous ceux que tous les Didier Robert de notre histoire ont considéré comme des “petits”. L’époque étant ce qu’elle est, les nouveaux dirigeants de la Région Réunion ont voulu faire croire qu’ils pouvaient tout effacer en appuyant sur un bouton : du jour au lendemain, ce sont les archives de plus d’une décennie, disponibles jusque-là pour tous les Réunionnais, qui ont disparu du site de la Région. Documents de travail, bilans rapports, accords internationaux conclus par la collectivité réunionnaise ont été purement et simplement supprimés de la toile pour satisfaire l’humeur idéologique d’un seul homme.

Relève citoyenne

Des Réunionnais se sont rassemblés pour répondre à ce coup de force culturel, et édifier la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise pour faire barrage à cette régression. Le projet est ambitieux : en reprenant la maîtrise d’œuvre délaissée par la nouvelle direction régionale, il s’agit de construire sur la commune du Port le bâtiment que Didier Robert refuse de laisser voir le jour auprès du berceau du peuplement de notre île,

Désinformation


Déjà, la campagne de désinformation est relancée : sitôt annoncée l’idée d’une solution, les adversaires du projet répandent déjà les rumeurs les plus abracadabrantes. Contre toute bonne foi et contre tout bon sens, ils s’emploient à discréditer l’initiative citoyenne en tentant de faire croire que les contribuables de 10 communes seront mis à contribution pour bâtir la MCUR. Si les Réunionnais engagés dans la défense de la MCUR n’ont pas désarmé, il en va donc de même des ennemis de la mémoire. Convaincus trop vite d’avoir remporté la partie, ces derniers redoublent aujourd’hui d’efforts pour empêcher ce lieu central de l’identité réunionnaise de voir le jour. Le combat continue.

Geoffroy Géraud-Legros 


Kanalreunion.com