Actualités

LA MUSIQUE COMME A(R)ME

Nout journal n°3

Témoignages.re / 7 septembre 2012

Une vieille K7 audio retrouvée au fond d’un tiroir. Touche « PLAY ». La voix de Siven Chinien s’élève en un chant révolutionnaire : « Solda Lalit Militan ». Maloya et sonorités indiennes. « Kant mèm kanon pou dansé, kant mèm fizi pou shanté, konbien siklone pou vini, pa lèss nou la tèt alé baissé, solda Lalit militan, sèr nou les reins nou marshé »… Evènement : un double CD du regretté Siven Chinien, « Solda Lalit – Paradi Lanfer », est réédité fin septembre à Maurice.

PDF - 2 Mo

Ile Maurice. Nitin Chinien, animateur radio, chanteur engagé suit les traces d’un père charismatique. En 2012, a 31 ans, Nitin collectionne les dates anniversaire : 33 ans de séga angazé à Lil Moris, 23 ans de carrière (il démarre à 8 ans) et, surtout, la commémoration de la mort de son père, Siven, il y a 18 ans. Pour marquer ces rendez-vous avec l’histoire, la sortie d’un double CD de Siven Chinien, « Solda Lalit – Paradi Lanfer », est prévue fin septembre. Un album inédit de Nitin Chinien (Maloya-malogae, Séga AngazE, Dancehall, Reggae n Slam) pour fin octobre. Et en décembre à Maurice : Mega Concert Live « avek tou ban ansyen é nouvo santèr Séga AngazE de Lil Moris é La Réunyon ».
En restituant le mythique « Solda Lalit Militan » de son regretté père, Nitin Chinien — à qui l’on doit une version très dansante du « Tine Blouz » de Danyèl Waro — ravive, à notre mémoire, les luttes d’une île Maurice qui accède à l’indépendance en 1968. Mais surtout, il remet au goût du jour un texte fondateur de la résistance au cœur de l’océan Indien.

Hymne révolutionnaire

Les « années de braise », décennies 60 et 70. Profondes mutations à Lil Moris : indépendance, violences politiques, grèves, répression, tensions interraciales, chômage… Des étudiants, dont Paul Bérenger, créent le Mouvement Militant Mauricien (MMM), autour des principes d’unité nationale et de justice sociale. Le concept de « mauriciannisme » voit le jour. Les militants culturels se mobilisent autour d’un genre inédit : le « Santé angazé » (chanson engagée) et considèrent la musique comme un outil de combat. Solèy Ruz, Grup Kiltirel Morisien, Fangurin, Kler de linn, Fler kanne, Grup Latanier… Les groupes fleurissent dans ce grand mouvement. Siven Chinien est de ceux-là.
Le 1er juin 1994, l’océan Indien perd un de ses grands artistes engagés, auteur-compositeur, chanteur, activiste militant : Siven Chinien, père du mythique « Solda Lalit Militan », hymne révolutionnaire entonné lors des meetings. Son engagement lui vaut 11 mois de prison… 18 ans après sa mort, il nous revient enfin à l’occasion de la sortie de ce double CD attendu par bien des connaisseurs et qui mérite la plus large audience.
A l’heure des débats de la Reconstruction au sein du Parti communiste réunionnais, cet événement nous ramène à nos fondamentaux : militantisme, solidarité, revendication identitaire, hommage aux anciens ; autant de thèmes déclinés avec force dans les paroles de « Solda Lalit Militan ».

 Nathalie Valentine Legros 


Kanalreunion.com