Actualités

La nouvelle Section PCR en bonne voie

Saint-André

Témoignages.re / 7 décembre 2012

La Section PCR de Saint-André est en reconstruction. Après la déception, la colère, c’est désormais l’optimisme qui prédomine chez nos camarades.

Nous sommes un collectif d’une trentaine de militants, hommes et femmes, volontaires, passionnés, qui ont décidé de conduire ce chantier — dans un contexte, certes, particulier — où la désinformation et les pressions exercées atteignent un niveau peu ordinaire, digne d’autre temps. Mais nous réussirons.

Qui aurait pu croire, un seul instant, que le PCR allait, comme ça, disparaître du paysage politique de Saint-André ?

Cette commune, cette terre où notre parti est ancré depuis plus d’un demi-siècle, où il a été constamment au cœur des luttes, et, sans doute, où il a mené ses plus belles batailles.

Plusieurs générations de militants s’y sont battues, ont fait preuve de courage exemplaire face à la répression, la corruption et les violences des nervis. Certains de nos camarades y ont même laissé leur vie. Ce serait leur témoigner de peu de gratitude de ne pas réagir. Réagir en privilégiant le militantisme.

C’est ce à quoi s’attache notre collectif, guidé par des valeurs de fraternité, de solidarité, mais aussi et surtout de loyauté, de fidélité et d’humilité, sans plan de carrière, ni de territoire réservé.

Les graves problèmes qui frappent actuellement La Réunion nécessitent un PCR fort et efficace, renouant avec les traditions de lutte de nos aînés envers lesquels, d’ailleurs, nous devons nous sentir tout petits.

Les communistes de Saint-André apporteront leur pierre à la reconstruction de ce grand Parti.

Paul Dennemont,

Membre du collectif



Un message, un commentaire ?



Messages






  • C’est avec un grand soulagement et un pincement au coeur qu’une nouvelle section se met en place.Je ne pouvais pas imaginer après tant des luttes ménées et les souffrances subies par ce peuple dans cette ville que le parti n’existe plus. Oui,je suis fier de voir des camarades reprendre le flambeau de la lutte et la dignité pour tout ce que ce parti a apporté au peuple de LA REUNION. On est pas communisme pour soi même ,on est pour le peuple et comme disait si bien un ancien Ministre communiste Ambroise CROIZAT le père de la Sécurité Sociale, Ministre du travail,j’entends demeurer à mon origine, mes attaches ouvrières.Le changement ,n’est pas une affaire de lois.Il n’y a pas de politique efficace sans l’accompagnement d’un peuple vigilant et c’est dans la rue,dans la cité ,dans l’entreprise qu’on arrache le changement .Un autre Ministre Communiste Marcel PAUL au début de sa mandature s’adressant aux hauts fonctionnaires disait :On ne vous paie pas pour que vous m’indiquiez les articles du Code m’interdisant de réformer,mais pour y trouver ceux qui vont me le permettre de nationaliser l’électricité et le gaz et les salariés un statut social.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com