Actualités

« La population a montré son soutien à la majorité municipale »

Campagne électorale à Saint-Leu : Thierry Robert, maire de Saint-Leu et candidat aux élections cantonales partielles

Sophie Périabe / 1er octobre 2009

Quelle analyse faites-vous des résultats du 1er tour ?

- Lors de ce premier tour, on peut dire que la population nous a apporté son soutien. C’est un soutien à la majorité municipale avec une volonté forte de voir poursuivre les avancées. Nous avons eu 43% des voix et nous avons une avance de 800 voix environ sur le second candidat. Je vous rappelle que l’année dernière, lors des élections municipales, nous avions également 800 voix d’avance, mais sur les deux cantons, aujourd’hui, il s’agit d’une avance sur un seul canton. Le changement entrepris l’année dernière se poursuit donc.
Je note que Jean-Luc Poudroux peine à franchir la barre des 30%, il a perdu plus de 1.000 voix. C’est le signe que la population a conscience que la majorité actuelle est en train de résorber le retard accumulé et elle réaffirme donc sa décision de l’année dernière.

Comment se passe cet entre-deux tour ? Avez-vous reçu le soutien d’autres candidats ?

- Nous continuons le travail avec le soutien du PCR, des autres candidats. Yannick Payet et Jean-Philippe Deboisvilliers nous ont rejoints afin de poursuivre le développement de Saint-Leu.
L’alliance contre nature Poudroux/Badat ne trompera personne. On ne peut pas prendre les électeurs pour des girouettes. M. Badat a choisi son intérêt personnel au lieu de l’intérêt collectif et la population le sait. Il a rencontré le député-maire UMP Didier Robert qui lui a promis un poste éligible aux Régionales. Ces électeurs ne le suivront pas ; on ne peut pas faire campagne contre un candidat et ensuite appeler les électeurs à voter pour ce même candidat. En tout cas, nous ne sommes pas en danger.

Vous comptez également sur le vote des abstentionnistes du 1er tour pour l’emporter ce dimanche ?

- Au premier tour, on peut dire que la participation a été intéressante, mais pas suffisante. Il y a donc un gros travail qui est fait actuellement avec les militants pour aller à la rencontre des ces personnes. On leur demande d’aller voter, d’exprimer leur choix. Voter, c’est un droit mais c’est aussi un devoir qu’a chaque citoyen.

 Propos recueillis par Sophie Périabe 


Philippe Deboisvilliers soutient Thierry Robert

Hier, le candidat PS au premier tour a annoncé son soutien à Thierry Robert pour le second tour dimanche. Le rassemblement s’élargit.


Kanalreunion.com