Actualités

La refondation de la section communiste est lancée à Saint-Paul

120 participants et déjà 59 adhésions en une après-midi

Témoignages.re / 19 mars 2012

Samedi, soit à peine quatre jours après la présentation de la feuille de route et malgré les pressions du pouvoir communal, 120 personnes ont pu participer à la première étape de la refondation de la nouvelle section communiste de Saint-Paul. 59 adhésions ont été enregistrées samedi, soit plus du double de l’ancienne section qui était tombée en ruine. Tous se sont déjà mis au travail, un programme de 50 réunions est prévu en un mois, la première a lieu ce soir.

C’est à la Grande Fontaine, dans la salle Leconte de Lisle, que le Parti Communiste Réunionnais avait donné rendez-vous à toutes les personnes de bonne volonté souhaitant s’investir dans la réimplantation du Parti à Saint-Paul. Et manifestement, l’affluence a dépassé les prévisions.
Avant sa dissolution, l’ancienne section comptait 27 membres. Prudents, les organisateurs du rassemblement de samedi avaient prévu 100 chaises. En effet, les adversaires des décisions du PCR au pouvoir à Saint-Paul ont multiplié les pressions, en particulier sur les élus et les employés communaux pour les empêcher d’apporter leur soutien au Parti communiste. La vérité nous oblige à dire que le propriétaire de la salle a même été inquiété le matin de samedi, mais il a résisté aux pressions.
Malgré tous les moyens dont ils disposent, ils n’ont pas pu empêcher la réunion de se tenir. Pire encore pour ces notables : il a fallu aller rechercher des chaises avant la prise de parole, car l’affluence a dépassé quelque peu les prévisions. C’est donc une première victoire pour le PCR et la population de Saint-Paul, qui en appellera d’autres.

La population doit savoir

Présidée par Maurice Singainy, la réunion était lancée sur les chapeaux de roue par une reprise de "Chiffon rouge", puis Jean Ayé a rappelé l’objectif des communistes saint-paulois : reconstruire une section riche de plusieurs dizaines de cellules comme auparavant.
C’est ensuite à Ary Yee Chong Tchi Kan, membre du secrétariat en charge d’accompagner la refondation de la section, qu’est revenue la parole.
Tout d’abord, il a clarifié la situation : pas d’amalgame. S’il y en a qui décident de devenir des adversaires des décisions du Parti, ils ne sont plus alors dans le PCR. C’est ce qui s’est passé à Saint-Paul avec l’ancienne section et ses dirigeants. Celle-ci a totalement failli dans sa mission qui est de sortir la population de l’ignorance. Nous sommes en effet dans un pays avec 120.000 illettrés, où le peuple réunionnais peut-il tirer des informations sans le Parti ?
Ary Yee Chong Tchi Kan a ensuite rappelé les propositions du PCR validées le 19 février à Sainte-Suzanne par la conférence extraordinaire boycottée par une section, celle de Saint-Paul.
50.000 emplois, c’est possible, a expliqué Ary. Si tout ce que l’UMP a cassé est remis en place, alors des dizaines de milliers d’emplois durables peuvent être créés à La Réunion pour les Réunionnais : tram-train, énergies renouvelables, pêche, développement avec Madagascar, moratoire dans les mutations de fonctionnaires sans aucune attache avec La Réunion…

50 réunions en un mois

Ary a ensuite rappelé la stratégie électorale validée par la conférence extraordinaire : envoyer les maires au front pour les législatives. Ainsi, dans l’Est (5e circonscription), le maire de Saint-André, dans le Nord-Est (6e), le maire de Sainte-Suzanne, dans le Nord-Ouest (2e), les maires du Port et de La Possession, dans l’Ouest (7e) les maires de Saint-Paul et de Saint-Louis, dans le Sud (3e), le maire de Saint-Louis. Dans le Sud-Est (4e), étant donné que le PCR ne gouverne aucune Mairie, c’est au secrétaire général Élie Hoarau qu’incombe la responsabilité de mener la bataille.
Tout le monde est pour cette stratégie sauf la maire de Saint-Paul. Et cette dernière n’a pas accepté qu’elle ne puisse imposer son point de vue à la majorité. Au lieu de revoir son argumentation, elle a préféré rompre avec le PCR et devenir une adversaire des maires du Port et de La Possession. « Quel gâchis », déplore Ary, qui rappelle que la stratégie permettait une victoire à coup sûr dans les deux circonscriptions divisant Saint-Paul : la seconde et la septième.
Daniel Singainy a ensuite fait une émouvante évocation historique des combats qu’il a fallu mener pour que la population puisse avoir le droit d’élire des communistes.
Avant de laisser la place au débat, Ary Yee Chong Tchi Kan a rappelé l’objectif que se fixe le PCR : 300 réunions en un mois pour informer la population. Sur ce total, la section de Saint-Paul en organisera 50. La première a lieu ce soir.
C’est ensuite Pierre Thiébaut, conseiller municipal de Saint-Paul qui a animé le débat sur les questions que se pose la population. Réponses dans les réunions.

Daniel Singainy : la lutte continue

Au cours d’une émouvante évocation historique, Daniel Singainy a rappelé les combats qu’il a fallu mener pour que le Parti communiste reste à Saint-Paul. Aux côtés d’Evenor Lucas puis de Paul Vergès, le prêtre de la Chapelle la Misère et de nombreux camarades prenaient des coups pour que malgré la fraude, les candidats communistes réalisent au moins 5.000 voix, la condition nécessaire pour préserver les chances du changement quand le suffrage universel pourra à nouveau s’exprimer.

Daniel Singainy a rappelé les retours par la ravine pour déjouer les patrouilles des nervis, les moments où il fallait surmonter la peur pour entrer dans un bureau de vote, les kilomètres parcourus à pied entre Le Port et Villèle.

En 2008, la victoire du peuple est confisquée. Les militants de Saint-Paul sont toujours dans l’opposition, mais ils seront fidèles aux combats de leurs aînés.

Réunion ce soir à la Plaine

La section communiste de Saint-Paul commence aujourd’hui sa campagne de 50 réunions. La première se déroulera ce soir à la Plaine, chez Dédé Guichard.

Au programme, un thème en rapport avec l’anniversaire que nous célébrons aujourd’hui : la loi Vergès Lépervanche et la nécessité d’un grand changement en 2012.


Kanalreunion.com