Actualités

La Région dénonce l’opération politicienne de ceux qui envisageraient de bloquer la collectivité

Après les déclarations d’un terrassier et de Didier Robert

Témoignages.re / 27 février 2010

Dans un communiqué diffusé hier, la Région s’étonne des propos tenus par un terrassier qui rejoignent ceux de Didier Robert qui a dit qu’il y aurait « des engins de chantiers » devant la Région. « Il est clair que personne ne serait dupe d’un tel scénario et qu’une telle situation ne pourrait être acceptée, notamment par les autorités en charge de l’ordre public, surtout en période électorale », souligne la Région dans un communiqué reproduit ci-dessous.

« La situation de crise, que connaît actuellement le BTP à différents niveaux, se traduit par la diminution de l’activité et la suppression d’emplois.
Dans ce contexte, un terrassier en plein désarroi a installé une grande tractopelle sur le terre-plein, face à l’hôtel de Région, samedi dernier.
Des contacts ont eu lieu entre cet entrepreneur et la Région, portant notamment sur les travaux et leur programmation. La Région, pour sa part - et sans négliger les travaux lancés par les autres collectivités – a, ces tout derniers mois, engagé de nombreux travaux : réhabilitation des lycées et centres de formation, construction du pont de la rivière Saint-Étienne, réfection des routes entre autres. Par ailleurs, la Région a consenti d’importants efforts en matière d’allotissement de ses marchés, d’avance sur travaux attribués aux petites entreprises et des raccourcissements des délais de paiement.
L’entrepreneur en cause a admis la position de la Région.
Il est donc étonnant de lire les propos qu’ils a tenus et que le Journal de l’Ile de La Réunion a rapportés le 24 février dernier : « je ne bougerais que lorsque j’aurai des chantiers afin de pouvoir travailler. De toute façon, que j’attende du travail chez moi ou que j’attende devant la Région, le résultat est le même pour moi… La Région pourrait avoir une grosse surprise avant la fin de la semaine ».
Faut-il rapprocher cette phrase de la déclaration de Didier Robert, candidat aux élections régionales, prononcée ce matin, sur les ondes d’une radio ? Celui-ci indiquait qu’il y aurait « des engins de chantiers » devant la Région. Est-ce un lapsus ou la confirmation du plan annoncé précédemment ?
Ceux qui envisageraient de bloquer l’entrée et le fonctionnement de la Région, alors que c’est la collectivité qui réalisé les plus gros investissements, se livrent manifestement à une opération politicienne qu’il convient de dénoncer.
Il est clair que personne ne serait dupe d’un tel scénario et qu’une telle situation ne pourrait être acceptée, notamment par les autorités en charge de l’ordre public, surtout en période électorale. »


Kanalreunion.com