Actualités

La responsabilité de faire gagner l’union

Une seconde grande réussite des meetings unitaires des forces de progrès pour une Réunion nouvelle

Correspondant Témoignages / 12 octobre 2015

Ce dimanche 11 octobre, sur le grand parking de la plaine du Gol à Saint-Louis, près du cimetière du Père Lafosse, s’est tenu un nouveau grand meeting unitaire des forces réunionnaises de progrès pour soutenir la liste d’union conduite par Patrick Lebreton aux élections régionales du 6 décembre prochain. Deux semaines après celui de Sainte-Suzanne, ce rassemblement a de nouveau été marqué par la forte mobilisation des progressistes et autres démocrates réunionnais, et par leur soutien enthousiaste au projet défendu par les divers orateurs. Ce succès va encourager les militants à se mobiliser encore davantage dans les 8 semaines à venir afin de rassembler toujours plus de compatriotes pour la victoire de la Liste d’Union des Forces de Progrès pour le Développement et l’Égalité.



JPEG - 85.1 ko
Les orateurs et les représentants de l’Union : PCR, Progrès, Parti des radicaux de gauche et Mouvement républicain et citoyen.

Le président de séance de ce meeting était Fabrice Hoarau, co-secrétaire général du PCR, qui a félicité les militants communistes saint-louisiens pour leur contribution à l’organisation du rassemblement. Il a également remercié les artistes du groupe musical de Réunionnais d’origine mahoraise de Saint-Louis qui ont contribué à la création de l’ambiance très chaleureuse du meeting en faveur d’« une force d’avenir au service d’une Réunion nouvelle ».

Ensuite, il a félicité les responsables des diverses organisations politiques membres de l’alliance autour de Patrick Lebreton : le Mouvement Le Progrès, le Parti Communiste Réunionnais, le Parti Radical de Gauche, le Mouvement Républicain et Citoyen, l’Association de défense des intérêts des Réunionnais de l’Est de Michèle Caniguy et la moitié des sections de la Fédération du Parti Socialiste solidaires de ce combat. Il a également invité plusieurs de ces responsables et orateurs à prendre place sur la tribune : Christine Soupramanien, conseillère régionale du Progrès, Yvan Dejean et Maurice Gironcel, co-secrétaires généraux du PCR, Jean-Jacques Vlody, député du Progrès, Jean-Claude Fruteau, député-maire Progrès de Saint-Benoît, et le sénateur Paul Vergès.

JPEG - 53.5 ko
Fabrice Hoarau présidait le meeting.

Le premier à prendre la parole fut Yvan Dejean, qui a eu plusieurs « messages sincères à faire passer car la politique a besoin de sincérité ». « L’enjeu principal de ces élections est donc de redonner de l’espoir à la jeune génération sur un projet d’avenir par l’union des générations et l’union de toutes les forces de progrès. Sur cette base, le 6 décembre au soir, notre peuple va se retrouver dans notre union ».
Dans cet esprit, Christine Soupramanien a rappelé qu’« une élection n’est pas une course effrénée pour une place d’élu ; d’autant plus que les enjeux pour notre avenir commun sont considérables ».

Pour l’orateur suivant, Maurice Gironcel, « l’union ne se décrète pas, elle se construit ; et celle que nous bâtissons est saine, solidaire, durable, basée sur un projet commun pour les Réunionnais, avec des responsabilités partagées ; c’est pourquoi nous devons nous adresser notamment aux personnes en difficultés afin qu’elles s’expriment en notre faveur le 6 décembre ».

Ensuite, la parole a été donnée à Paul Vergès, qui a rappelé que « ces élections régionales sont une des plus importantes pour La Réunion car des événements importants vont se dérouler dont vous connaîtrez les conséquences ». « Nous devons donc encore élargir l’union autour de Patrick Lebreton et nos compatriotes ont la responsabilité de voter en masse pour cette liste car les enjeux sont aussi importants qu’en 1945-46 ».

JPEG - 92.9 ko

Après avoir exposé des projets économiques, port et aéroport, Patrick Lebreton a consacré une bonne partie de son intervention à dénoncer les mensonges du président actuel de la Région lors des élections de 2010, ses promesses non tenues, les projets importants de l’ancienne majorité remis en cause et son projet de « banqueroute du littoral » qu’il faut revoir. Il a terminé son allocution en félicitant les Réunionnaises et Réunionnais qui « adhèrent de plus en plus à une Réunion nouvelle pour faire gagner les forces de progrès et repenser notre modèle économique ; nous allons apporter des réponses réunionnaises aux problèmes réunionnais. Alé, alon, parske nou sava gagné ! Je me souviendrai toujours de ce beau meeting de Saint-Louis ; tous ensemble, en avant pour la victoire ! ».

JPEG - 77.6 ko


Kanalreunion.com