Actualités

« La Réunion doit rester en avance »

Nicolas Sarkozy et l’autonomie énergétique

Manuel Marchal / 20 janvier 2010

Lors de l’inauguration de la ferme photovoltaïque Akuo à Pierrefonds, le président de la République a fait part de préoccupations qui convergent avec les projets mis en place depuis plus de 10 ans sous l’impulsion du Conseil régional dans le domaine de l’énergie notamment.

Hier matin à Pierrefonds, Nicolas Sarkozy a fait part de différentes préoccupations. La crise de l’industrie automobile est un exemple.
Il constate qu’au cours des 15 dernières années, la France a perdu 500.000 emplois industriels. Il précise que l’industrie automobile représente 10% de la population active de France. Or, avec l’application des orientations de l’Organisation mondiale du Commerce, l’industrie continue de se délocaliser. C’est tellement vrai que cette semaine, Nicolas Sarkozy a rencontré Carlos Ghosn, PDG de Renault, pour lui demander des explications sur la décision prise par le constructeur de délocaliser les dernières chaines de production de la Clio restant en France en Turquie à l’occasion de l’entrée en production du prochain modèle.
Il est donc urgent de rechercher une alternative. C’est là qu’interviennent les atouts de La Réunion. De par son insularité, La Réunion est un terrain d’expérience à grande échelle des véhicules électriques ayant une autonomie voisine de 160 kilomètres.

Déjà 40% d’énergies renouvelables

De par la politique mise en place depuis déjà de nombreuses années, notre île rend possible l’étude des effets de la diffusion de masse de véhicules tirant une grande part de leur carburant des énergies renouvelables. En effet, La Réunion atteint 40% d’énergies renouvelables dans sa production électrique, ce qui fait dire au chef de l’État que « La Réunion est en avance ». Cela signifie que d’emblée, toute voiture électrique circulant à La Réunion tire 40% de son carburant de la biomasse, de l’eau des rivières, du vent ou du soleil, c’est un pourcentage inégalé dans toute la République, et qui est déjà le double de l’objectif que se fixe l’Europe pour dans 10 ans. De plus, la part des énergies renouvelables augmentera puisque depuis 10 ans, La Réunion vise l’autonomie énergétique pour 2025. Hier lors de son discours, le président de la République a rappelé que le projet GERRI lancé en 2007 souhaite faire de La Réunion le premier territoire autonome sur le plan énergétique grâce aux énergies renouvelables à l’horizon 2030.
La part importante des énergies renouvelables intermittentes va nécessiter le développement rapide d’un smart grid, un réseau intelligent capable de gérer en temps réel les variations d’ensoleillement, de vent ou de houle, en s’appuyant notamment sur des techniques de stockage de l’énergie à développer. Cette “internetisation” du réseau électrique, ce sera une des conditions du projet lancé hier.

Un moyen de créer une nouvelle économie

La conjonction de ces différents éléments fait que grâce aux atouts de La Réunion et grâce au travail accomplis par les élus réunionnais et les forces vives du pays, la République peut disposer d’un terrain d’expérimentation d’une technologie du développement durable, la voiture électrique alimentée par des énergies renouvelables via un réseau intelligent. Cette expérimentation doit normalement commencer l’année prochaine, et un résultat positif permettrait à Renault de se positionner en tant que chef de file dans le domaine de la mobilité durable, et à EDF de faire de même sur le plan des réseaux intelligents.
Ceci serait un moyen pour Paris de relancer son industrie par la commercialisation de tous ces produits et technologies mises au point à La Réunion, et qui sont la base d’une nouvelle économie.
Tout ceci souligne combien, comme l’a indiqué le chef de l’État dans son discours, la République a besoin des Outre-mers.

Manuel Marchal


Lancement du Projet Vert en 2011

Hier matin à Pierrefonds, le président de la République a signé le Protocole de lancement du Projet Vert, qui prévoit la diffusion de masse de véhicules électriques à La Réunion.
Le chef de l’État a appelé de ses vœux la création à La Réunion d’un laboratoire grandeur nature d’expérimentation de la mobilité du 21ème siècle, celle qui permettra des déplacements sans émission de gaz à effet de serre. Il a indiqué qu’il compte demander au préfet et à Chantal Jouanno, secrétaire d’État à l’Écologie, de coordonner les financements. La réussite de ce projet dépendra de la réalisation d’un réseau de rechargement des batteries. Cela veut dire que le Projet Vert sera une illustration du partenariat institutionnel, car ce réseau de rechargement sera situé sur le territoire des collectivités. Il est à noter que la Région a devancé cette préoccupation puisqu’il est prévu d’équiper la Route des Tamarins de borne de rechargement branchées sur les futures centrales photovoltaïques disséminées tout au long des 36 kilomètres de l’itinéraire.
C’est le constructeur Renault qui est associé à ce projet, dont le Protocole de lancement a été signé hier notamment par Bernard Hayot, le président d’EDF, le président de Total Réunion, et Jacques de Chateauvieux, président de GERRI. Les premiers modèles électriques de Renault à sortir des chaines de montage seront d’abord utilisés à La Réunion, a précisé le chef de l’État. L’expérience débutera en 2011, avec des modèles qui, selon Renault, pourraient être commercialisés au prix d’une voiture à moteur diesel de même catégorie.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Je voulais faire une petite remarque c’ est que notre très cher Président de la République Mr Sarkozy c’ est déplacé ainsi que toute sa cavalerie pour nous dire des choses que le Président de la Région Réunion Mr Paul Vergès défend et à mise en place déjà depuis plusieurs années rien de neuf et le pire c’ est qu’ il a omit de dire que tout ce qu’ il avancer était déjà mise en place sur notre territoire par les décideurs de notre pays.
    Merci Sarko, il aurait pu le faire depuis l’ Elysée cela aurai couté beaucoup moins cher.
    De plus il a rencontré que les réunionnais du Sud qui était là que pour lui faire des compliments sur sa venu, sur sa femme ou sur ces yeux ; très objectifs tout ça...

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com