Actualités

La Réunion et les Réunionnais fièrement représentés

Tradition respectée à la Fête de l’Huma

Témoignages.re / 22 septembre 2011

À l’occasion de l’édition 2011 de la Fête de l’Humanité, le week-end dernier à La Courneuve (Ile de France) l’île de La Réunion était une nouvelle fois représentée fièrement par les camarades de l’Association des Amis de “Témoignages” en France qui ont animé un stand de restauration très fréquenté dans le Village du Monde de la Fête. Outre l’animation festive, le Parti Communiste Réunionnais a également été invité à apporter sa contribution dans un débat sur « la place des ultramarins dans la société française ».

Lorsque les responsables de la délégation réunionnaise invités à la Fête de l’Huma édition 2011 exhibe leur badge officiel, le visiteur lambda ne peut qu’être interpellé en lisant sur le badge : “DÉLÉGATION ÉTRANGÈRE : LA RÉUNION”. Faut-il y voir une boutade à propos des liens historiques qui unissent les deux partis indépendants l’un de l’autre depuis 1959 ? Il ne s’agit pas de cela mais bien d’une raison pratique d’organisation et du respect de l’identité politique propre et indépendante du Parti Communiste Réunionnais. La fête de l’Humanité est le rassemblement annuel du journal du PCF et des sections communistes françaises. Dans le Village du Monde sont installés tous les autres partenaires et invités du Monde du PCF, y compris le PCR.
Comme tous les ans, la présence réunionnaise a été assurée avec succès par les camarades de la 2ATF (Association des Amis de “Témoignages” en France) qui ont animé le stand de restauration-bar de La Réunion. L’affluence sur ce stand était impressionnante et les 6 cuisiniers, de véritables chefs cuistot, n’ont pas eu de répits de 10h jusqu’à 2h voir 3h du matin sur ces trois jours de fête. Ainsi, cette occasion représente une véritable opportunité pour l’île en matière de promotion touristique et de retrouvailles de la diaspora, plus de 600.000 personnes se sont rendues dans les allées du Parc Départemental de la Courneuve. À noter pour l’anecdote qu’un autre Parti « frère », le Parti Communiste Chinois, à quelques pas du stand de La Réunion à cette année, décide d’opter plus ou moins pour la même formule. En partenariat avec le Quotidien du Peuple (journal officiel du PCC), des chefs cuisiniers venant de Chine avec l’aide de l’Ambassade ont été chargés d’animer le stand de la Chine en mettant en avant la haute gastronomie chinoise.
Outre l’aspect festif et convivial, le Parti Communiste Français par le biais de l’ANECR (Association Nationale des Élus Communistes et Républicains) a confié au Parti Communiste Réunionnais l’organisation d’un débat sur leur stand, samedi 17 septembre. Une délégation du PCR, représentée par Jean-Max Hoarau (secrétaire à la Communication), Fabrice Hoarau (secrétaire à la Diaspora) et Christophe Rocheland (Membre du Comité Central et de la commission Internationale) ont ainsi eu l’occasion d’apporter leur vision sur la thématique de “La place des Ultramarins dans la société française”. Ils étaient accompagnés du président de l’Association des Amis de “Témoignages” en France, Jean-Bernard Parvedy.
Devant un public composé d’élus du PCF, de la diaspora des Antilles, de La Réunion, de militants culturels et associatifs, le débat a fait réagir vivement la communauté domienne en France installée depuis des dizaines d’années en France métropolitaine et qui lutte pour revenir dans leur pays natal.

Les richesses de l’Outre-mer

Intervenant sur la mobilité, Christophe Rocheland a évoqué « le drame d’une mobilité au rabais, de seconde classe, proposée par l’actuelle Région à La Réunion, qui conduisent des milliers de Réunionnais à s’exiler alors que dans le même temps des emplois qualifiés, bien rémunérés, de fonctionnaires et de cadres supérieures sont proposés en priorité et de préférence aux métropolitains ». Une situation que confirme Jean Bernard Parvedy, le Président de 2ATF, de plus en plus confronté à des situations sociales dramatiques de jeunes réunionnais nouvellement arrivés et non accompagnés dans leur projet de mobilité.
Des solutions ont été proposées par le PCR selon Jean-Max Hoarau citant le co-développement ou encore l’emploi de milliers de Réunionnais dans l’économie sociale et solidaire. Il a également parlé de la chance que représente l’outre-mer et notamment la richesse de sa population, son rayonnement international et les ressources immenses en matière de pêche, de pétrole, de matières minérales… « Une richesse que l’on oublie souvent préférant parler de ce que coute l’outre-mer plutôt que de ses atouts ».
Des interventions remarquées par la presse, on a pu noter la couverture de l’événement par la chaine de télévision nationale France O. Un rendez-vous pour l’outre-mer que les Responsables de l’ANECR souhaiteraient maintenir dans les prochaines éditions de la Fête de l’Huma.

Correspondant


La diaspora réunionnaise rend hommage à Marcel Soubou

L’un des temps forts organisé par les animateurs du stand de La Réunion à la Fête de l’Huma édition 2011 a été incontestablement l’émotion suscitée par l’hommage rendu jeudi dernier sur le stand de La Réunion par l’A2TF (Association des Amis de “Témoignages” en France) à notre camarade disparu Marcel Soubou.
Une minute de silence suivi du discours d’hommage de Jean-Bernard Parvedy à notre camarade disparu trop tôt ont ponctué ce temps fort.
Marcel Soubou a été l’un des artisans et la cheville ouvrière de la présence réunionnaise à la Fête de l’Humanité, ses camarades de l’Association des Amis de “Témoignages” en France l’ont rappelé avec émotion. « Marcel laissera dans nos mémoires un souvenir impérissable d’un homme disponible, désintéressé, humble et profondément amoureux de son pays. Il nous a transmis cet héritage et nous ferons tout pour poursuivre son combat ici en France dans la défense de nos expatriés », a-t-il déclaré.


Kanalreunion.com