Actualités

La SAFPTR entre dans le jeu politicien

Avec Cyril Hamilcaro comme chef d’état-major

Témoignages.re / 15 mai 2010

Cyril Hamilcaro est devenu le chef d’état major du Syndicat autonome de la fonction publique territoriale à La Réunion (SAFPTR), en appelant à l’assaut la mairie de Saint-Louis, le mercredi 12 mai. C’est ce que tous les observateurs ont pu constater dans le déroulement des événements.
La veille, dans un texto, l’élu de l’opposition Cyril Hamilcaro, a appelé les syndicalistes de la SAFPTR à manifester. En bon soldat, les syndicalistes ont bloqué les quatre voies de la commune et créé un vrai chaos dans les rues de Saint Louis.
"Bjr ! Peuple de Saint-Louis ! Tous ensemble contre la dictature qui s’installe sur Saint-Louis dès 7h00 demain devant la mairie. Force et fierté ! Cyrille Hamilcaro". Cet appel à la manifestation politique a certes créé des échauffourées mais n’a pas eu le but escompté. La population entière dont les travailleurs concernés par cette baisse de 5% et le personnel de la mairie n’ont pas laissé le plan de Cyril Hamilcaro allait à son terme. En effet, leur résistance est le premier échec de Cyril Hamilcaro dans la campagne qu’il a lancé pour les prochaines élections à Saint-Louis. Cet échec en entraînerait d’autres dans les semaines à venir. Mais, cet évènement a montré le "jeu politique syndical" de la SAFPTR qui n’est autre qu’au service de Cyril Hamilcaro.


Kanalreunion.com