Actualités

La section PCR de Saint-Denis dénonce les aberrations de la nouvelle route du littoral

Vie du Parti

Témoignages.re / 17 novembre 2011

Au moment où les Réunionnais sont appelés à se prononcer dans l’enquête publique qui s’achève le 1er décembre 2011 concernant la réalisation de la nouvelle route du littoral promis par Didier Robert, la Section communiste de Saint-Denis tient à alerter les Dionysiens et les Réunionnais sur la gabegie et les incohérences de ce projet.

Tant attendue par les utilisateurs de la route entre le Nord et l’Ouest de notre île, cette nouvelle route du littoral a été une nouvelle fois retardée par l’équipe de Didier Robert pour de basses raisons politiciennes, projet remis en cause comme le tram-train.

À la place, la nouvelle équipe propose un projet à 6 voies sur 13 kilomètres de route dont on sait qu’au final, selon les prévisions des experts avec l’inflation, l’index du BTP et les aléas, que le coût devrait se situer, à la date de livraison prévue en 2018, probablement à près de 3 milliards d’euros. Cela conduira La Réunion et les finances de la Région à une impasse financière sans précèdent dans un contexte de crise financière historique.

De plus, dans la configuration actuelle à 6 voies, le problème crucial des entrées de ville n’a toujours pas été traité au détriment des milliers d’utilisateurs qui empruntent chaque jour cette route. Le projet du boulevard Nord, proposé par la commune de Saint-Denis pour régler le problème de congestion à l’entrée de la ville ne fait pas partie du projet encore moins son bouclage financier. Ainsi, avec 6 voies arrivant sur La Possession et Saint-Denis, les embouteillages ne peuvent qu’augmenter et saturer encore plus le réseau routier actuel.

Enfin, sur le plan environnemental, les problèmes éclatent maintenant au grand jour après l’avis défavorable de la Commission de la Région “nature, paysages et sites”. Se pose aussi la question de la disponibilité à La Réunion des matériaux pour construire les digues.

Autant de raison qui amènent la section du PCR de Saint-Denis à appeler la population dionysienne et réunionnaise à exprimer leur point de vue dans l’enquête publique en cours jusqu’au 2 décembre afin de dénoncer les aberrations de ce projet anti-environnemental, démesuré et incohérent qui ne réglera pas définitivement la problématique des déplacements futurs entre le Nord et l’Ouest de La Réunion.

Fait à Saint-Denis le 15 novembre 2011

Bureau de la section PCR de Saint-Denis


Kanalreunion.com