Actualités

La seule liste d’union des sénatoriales

L’Union pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais

Manuel Marchal / 23 août 2011

C’est hier qu’a eu lieu la présentation de la liste de l’Union pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais. C’est la seule liste d’union qui sera proposée au choix des grands électeurs le 25 septembre prochain.

À un mois des élections sénatoriales, les différentes candidatures commencent à se manifester. L’UMP part divisé, avec la présence de deux listes. L’une est investie par Paris, avec à sa tête Michel Fontaine, devant Jacqueline Farreyrol et Didier Robert. La seconde est conduite par les deux sénateurs sortants de la majorité présidentielle : Jean-Paul Virapoullé et Anne-Marie Payet.
Sollicitée par l’Alliance pour participer à une liste d’ouverture, la Fédération du Parti socialiste a préféré refuser le rassemblement. Elle va donc partir seule à la bataille, avec une liste composée uniquement de membres du Parti socialiste. Lors de la conférence de presse d’hier, Paul Vergès a également relevé que le candidat désigné en tête de liste est un élu qui s’est illustré par la division aux régionales pour mettre en place l’UMP. Depuis, ce candidat PS soutient à la Région les orientations stratégiques de l’UMP.
De son côté, la direction régionale des Verts semble partie elle aussi pour construire une liste pour les sénatoriales sur la base de l’appartenance à un parti.
Dans ce paysage politique, la liste de l’Union pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais apparaît alors comme la seule liste d’union pour les sénatoriales.
Dans son intervention, Michel Dennemont a en effet expliqué que la participation des MODÉRÉS à la liste d’ouverture conduite par Paul Vergès. La dynamique d’union lancée en 2008 au lendemain du renouvellement de la moitié des conseillers généraux s’est en effet amplifiée lors des cantonales 2011.
Cette dynamique d’union était rappelée hier par la présence de représentants d’institutions de sensibilités politiques différentes. Il y avait hier notamment : Michel Dennemont, maire des Avirons, Thierry Robert, maire de Saint-Leu, Christine Grondin représentant Trois-Bassins, Françoise Dennemont pour Sainte-Rose, Yolande Pausé, maire de Sainte-Suzanne, Joé Bédier représentant Saint-André, Pascaline Némazine représentant Saint-Paul, Jean-Yves Langenier maire du Port, Roland Robert maire de La Possession, André Thien Ah Koon conseiller général et régional de l’Alliance, Gélita Hoarau, sénatrice, Élie Hoarau, député au Parlement européen, et Paul Vergès, président de l’Alliance.
Elle se traduit concrètement dans la désignation des candidats, comme l’a indiqué Gélita Hoarau, sénatrice sortante : Paul Vergès, Gélita Hoarau, Michel Dennemont, Paulette Lacpatia, Joé Bédier et Françoise Dennemont.
Face aux enjeux considérables de la prochaine mandature au Sénat, une seule liste a réussi à dépasser les clivages politiques, celle de l’Union pour défendre les Réunionnaises et les Réunionnais.

M.M.


Michel Dennemont : « Nous continuons dans notre logique de liste d’union »

En troisième position sur la liste conduite par Paul Vergès, Michel Dennemont représente les MODÉRÉS, une des trois composantes de la majorité du Conseil général. Au cours de la prochaine mandature, il sera amené à siéger au Sénat.

« La composition de la majorité au Conseil général en 2008 n’était pas fugace », indique le vice-président de l’assemblée. Elle s’est confirmée lors des cantonales 2008. « Nous continuons dans notre logique de liste d’union. Je suis centriste, inscrit au Modem », ajoute Michel Dennemont, « au nom du Modem, je suis sur cette liste ».
« Je suis un centriste qui ne soutient pas le gouvernement, cela préjuge aussi de la prochaine campagne présidentielle, et des législatives de l’an prochain », conclut celui qui sera amené à siéger au cours de la prochaine mandature au Sénat.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • encore une fois, le PS réunionnais trahi la gauche ! il faut lui rendre la pareille aux législatives et ne pas soutenir au 2 tours ses candidats ! pourquoi sous prétexte de ne pas faire élire un UMP il faudrait soutenir un candidat que le parti soutient à la région didier robert ? C’est incompréhensible pour beaucoup d’électeurs de gauche !

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Pas d’accord, la priorité c’est de battre Sarkozy, c’est le point de départ du renversement de la situation. Pour battre Sarkozy, il faut l’union la plus large, tous ensemble.

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • à Blouse, pour faire l’union la plus large d’accord mais avec qui ? le PS il l’a refuse ! donc se n’est pas avec lui que sarkozy risque quelque chose a la Réunion c’est aux électeurs Réunionnais de faire en sorte qu’ils faut voter pour ceux qui combattent la politique néfaste de nicolas sarkozy et de didier robert à la réunion ! et non pas pour ceux qui en sont complices ! oui tous ensemble pour battre sarkozy !

      Article
      Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com