Actualités

La sur-rémunération au cœur de deux actions en justice

EDF-Séchilienne Sidec et pompiers

Témoignages.re / 1er juin 2013

Les travailleurs de l’énergie ont assigné leur employeur en justice. Ils veulent une sur-rémunération à 53% au lieu de 25%. Ils s’appuient pour cela sur un texte de 1946, qui étend aux agents EDF le versement du supplément colonial, qui s’appelle aujourd’hui la sur-rémunération.
Pour sa part, le tribunal administratif doit se prononcer sur la légalité de l’indexation des primes versées aux pompiers. La Paierie départementale a déjà donné son avis : elle a refusé de verser le supplément de salaire dès ce mois-ci. La chef de ce service ne veut pas prendre le risque d’effectuer un versement qui peut être jugé illégal a posteriori.
Dans ces deux dossiers, c’est donc la sur-rémunération qui va faire l’objet d’un jugement pour EDF Séchilienne, et d’un avis pour les pompiers.
Le résultat sera donc très attendu, surtout dans cette période de crise où l’État est à la recherche du moindre euro. Car qu’arrivera-t-il si d’une part un tribunal estime que la sur-rémunération peut être à 25% et pas à 53%, et si un autre dit que l’indexation des primes est illégal


Kanalreunion.com