Actualités

« La victoire totale est en marche au Port »

Cantonales au Port : à 3 voix de l’élection

Manuel Marchal / 22 mars 2011

Tout comme à La Possession, la dynamique est dans le camp des candidats soutenus par le PCR. Pierre Vergès et Firose Gador ont recueilli plus de 63% des suffrages au premier tour, c’est la mobilisation pour amplifier encore davantage la victoire de dimanche prochain.

« La victoire totale est en marche au Port » : c’est le titre d’un tract qui est distribué à la population du Port. Dimanche, le deuxième canton a vu la victoire de Loulou Hippolyte et de Paulette Adois-Lacpatia dès le premier tour. Largement en tête dans le 1er canton avec plus de 63% des suffrages exprimés, Pierre Vergès et Firose Gador ont recueilli trois fois plus de voix que la candidate de l’UMP. Il a manqué 3 voix aux candidats du PCR pour être élu dès dimanche dernier, car la loi oblige à obtenir 25% des inscrits.
Comme partout ailleurs dans l’île, l’UMP a donc connu au Port une large défaite au premier tour. « Avec un tel retard, il est impossible que la candidate de l’UMP renverse la situation », dit Pierre Vergès, « la dynamique n’est pas du côté de l’UMP ».
En France, l’UMP est largement distancée. Le parti de Nicolas Sarkozy et Didier Robert est talonné par l’extrême droite représentée par le Front national. Qui peut croire qu’au Port, l’UMP puisse échapper au désastre ?
Dès hier matin, les militants sont repartis sur le terrain pour mobiliser le plus largement possible la population. L’objectif est la victoire totale sur la candidate de la casse sociale.

M.M.


Le tract de la section PCR du Port

Voici le document actuellement distribué au peuple du Port.

Les électrices et les électeurs portois, fidèles à leur tradition de lucidité politique et de sens de la lutte sociale, ont remporté une grande victoire dès le dimanche 20 mars.
Dans le 2ème canton, Henry Hippolyte dit “Loulou”, avec sa suppléante Paulette Adois-Lacpatia, a été élu haut la main, avec 3.199 voix sur 4.907 suffrages exprimés, soit un résultat remarquable de 65,19%. La sanction populaire a été très lourde pour la conseillère sortante, qui avait trahi la confiance de son électorat.
Dans le 1er canton, Pierre Vergès, avec sa suppléante Firose Gador, arrive très largement en tête, avec 2.756 voix, contre 937 à la candidate UMP. Avec 63,59% des suffrages exprimés, il creuse un écart de plus de 1.800 voix et ne manque son élection au premier tour que de trois voix. Le second tour va permettre de donner une dimension encore plus éclatante à la victoire qui sera remportée dimanche.
Le Port participe ainsi au grand rejet à La Réunion de l’UMP de Sarkozy et de Didier Robert, qui essuie un échec retentissant dès le premier tour, comme l’écrit la presse locale : « “La Réunion en confiance” de Didier Robert se prend une veste » !
Avec 6 élus dès le premier tour, la majorité du Conseil Général est confortée. Elle le sera encore plus au soir du 27 mars, avec 10 ballotages favorables.
Ces victoires du camp progressiste à La Réunion vont dans le même sens qu’en France hexagonale, où l’UMP s’écroule littéralement, avec moins de 16% des suffrages.

LE DIMANCHE 27 MARS, ALLONS VOTER PIERRE VERGES ET FIROSE GADOR
POUR PARACHEVER LA VICTOIRE DU 1ER TOUR.


Kanalreunion.com