Actualités

Lainati Ali sera la première conseillère régionale d’origine mahoraise

4e sur la liste d’union, elle est sûre d’être élue

Témoignages.re / 9 novembre 2015

Hier à la salle Candin, une partie du succès de la présentation de la liste s’explique par la participation de nombreux Réunionnais d’origine mahoraise. Pour la première fois, cette composante de la société réunionnaise a la certitude qu’un des siens sera conseiller régional dans moins d’un mois. Lainati Ali, adjointe au maire de Saint-Denis à l’intégration, assumera cette grande responsabilité. En cas de victoire de la liste Pour une Réunion nouvelle, elle travaillera pour favoriser l’ouverture de La Réunion sur son environnement régional.

JPEG - 64.7 ko
Laïnati Ali, candidate de la liste d’union Pour une Réunion nouvelle.

La présentation de la liste Pour une Réunion nouvelle conduite par Patrick Lebreton a été l’occasion de plusieurs prises de parole. Elle s’est déroulée dans une ambiance plus chaleureuse encore, avec la présence de toutes les composantes de la société réunionnaise. Une partie du succès s’explique en effet par la participation d’une délégation de Réunionnais d’origine mahoraise. Tous les orateurs ont été salués par un collier de fleurs. Paul Vergès s’est vu également remettre une écharpe en signe de respect pour son implication de longue date dans la bataille pour le développement de La Réunion. Enfin, tous les colistiers de Patrick Lebreton et lui-même ont été salués par une fleur épinglée sur un vêtement.

Parmi les orateurs, Lainati Ali, adjointe au maire de Saint-Denis déléguée à l’intégration. Lainati Ali a expliqué l’importance de sa participation, dans un discours dont une partie était en shimaoré. Sollicitée par Patrick Lebreton, elle a décidé de répondre favorablement, notamment parce que c’est une chance historique pour faire entendre dans l’assemblée la voix d’une partie de la population qui n’a jamais siégé dans une assemblée de cette importance.

Elle sera quatrième sur la liste qui sera déposée aujourd’hui à la préfecture, ce qui veut dire qu’elle est sûre d’être élue. Pour la première fois, la Région Réunion aura donc parmi ses conseillers une Réunionnaise d’origine mahoraise. C’est une première historique qui s’annonce, pour toutes les personnes venant de cette île et qui sont déjà depuis bien longtemps une composante du peuple réunionnais.

Dans son discours, Lainati Ali a expliqué la fermeté de son engagement dans l’Union. Elle est particulièrement motivée par le co-développement, l’ouverture de La Réunion sur son environnement régional et son intégration dans un monde en mouvement.

La Réunion d’aujourd’hui n’est plus celle d’hier, et la liste Pour une Réunion nouvelle est la seule qui reflète la réalité de la population réunionnaise, a commenté Toumbou Lissilamou, président de l’Union des étudiants et élèves mahorais de La Réunion et secrétaire général de l’Union des associations mahoraises de Saint-Denis.

JPEG - 86.9 ko
MP3 - 597.9 ko
Laïnati Ali.
MP3 - 713.3 ko
Toumbou Lissilamou


Kanalreunion.com