Actualités

Laurence Lougnon – Christian Félicité : Déclaration de candidature

Elections départementales à Saint-Paul, 2e canton

Témoignages.re / 23 décembre 2014

Ce matin, Laurence Lougnon et Christian Félicité ont présenté leur candidature aux prochaines départementales à Saint-Paul. Voici le texte de leur déclaration de candidature. Plus de précision dans Témoignages de demain.

JPEG - 50.2 ko
Christian Félicité et Laurence Lougnon.

Nous sommes des personnalités politiques connues de Saint-Paul, qui, à l’occasion des prochaines élections départementales avons décidé de nous présenter ensemble aux électrices et aux électeurs du nouveau 2e Canton de Saint-Paul.

A la différence du schéma cantonal antérieur, nous évoluons sur un nouveau canton qui a doublé en superficie et en nombre d’électeurs. C’est la première fois que nous allons voter dans ce périmètre et avec une liste paritaire de 4 personnes. Le 22 mars, les électrices et électeurs de Plateau Cailloux, Fleurimont, Bernica, Bellemène, Guillaume, Bouillon, Bac Rouge, Tan Rouge, Bois Rouge, Petite France, Mafate, etc. voteront avec notre bulletin « l’Union pour les Saint-Paulois ».

Laurence est ingénieure de profession. Christian est retraité des Télécom. Bien que de culture politique différente (mais pas opposée), nous avons, tous les deux, eu un parcours municipal à Saint-Paul. Nous connaissons le contexte de crise économique et sociale actuel, et la détresse dans laquelle une part grandissante de Saint-Paulois sont réduits à vivre.

Pour ces élections, nous avons décidé de nous présenter en nos noms propres, sans étiquette de partis, afin de nous concentrer sur l’essentiel : les Saint-Paulois.

Nous sommes convaincus que ce n’est que dans l’union, avec d’autres forces sociales et politiques, que nous pourrons construire pour l’avenir.

Nous nous devons, lors de ces prochaines échéances électorales, de proposer une alternative efficace à la candidature présentée par la Mairie. En effet, sur ce canton, le maire a décidé de présenter sa fille, et il mettra tous les moyens pour qu’elle soit élue. Nous devons tout faire pour éviter la concentration de tous les pouvoirs dans les seules mains de l’équipe municipale actuelle. C’est pourquoi nous avons fait le choix de présenter une candidature qui dépasse les organisations partisanes, pour privilégier une candidature d’idées et de programme. Ainsi nous souhaitons rassembler toutes les personnes de bonne volonté qui veulent agir pour Saint-Paul et rejoindre une candidature d’Union, pour les Saint-Paulois.

L’intitulé de notre liste, « l’Union pour les Saint-Paulois », fixe notre ambition.

Nous sommes à l’aise pour discuter de l’Union avec tout le monde. Nous sommes convaincus qu’une telle Union peut se construire sur la base d’idées essentielles communément partagées par les forces civiles, sociales et économique de progrès.

Notamment, sur les sujets suivants que nous mettons en débat :

- En agriculture, nous considérons inévitable une ré-interprétation du PIG au regard des contraintes paradoxales qu’il entraine sur les exploitations, en matière d’irrigation, de culture ou de déclassement de terrains. Et, si la fin de la canne à sucre se confirme, le rôle du Département sera primordial dans les hauts de ce canton qui a déjà souffert de la fin du géranium, il y a à peine trente ans !
- En économie, notamment en matière touristique, nous réclamons un grand débat dont les conclusions s’imposeraient définitivement aux acteurs, surtout aux politiques ; car il est inadmissible de constater les carences dont souffrent les professionnels à cause d’indécisions politiques. Nous réclamons pour les Hauts une dynamique aussi importante que celle qui a permis le développement des bas, en terme d’équipements, d’infrastructures, d’installations d’entreprises et de création d’emplois ;
- En ce qui concerne la construction de l’avenir de notre jeunesse : de la petite enfance aux études supérieures en passant par les collèges, une meilleure affectation des moyens financiers et une meilleure exploitation du patrimoine départemental peuvent ouvrir à nos enfants de réelles perspectives humaines et professionnelles positives ;
- Enfin, nous serons particulièrement attachés à l’amélioration de la performance, en termes de niveau et de délais d’intervention, des politiques sociales du Conseil Général en matière de résorption de l’habitat insalubre, de l’insertion, de l’aide sociale d’urgence, des questions de l’accessibilité des lieux publics aux personnes handicapées…

Sur ces bases, qui ne sont pas figées, nous lançons un appel au soutien et à la participation les plus larges possible à l’Union pour les Saint-Paulois.


Kanalreunion.com