Actualités

LDH : l’importance du vote

Elections municipales

Témoignages.re / 2 mars 2014

Parmi les sujets abordés par la Ligue des Droits de l’Homme durant sa conférence de presse samedi, les élections municipales.

A l’occasion des prochaines élections municipales,
- au vu du contexte d’urgence sociale qui caractérise la situation à La Réunion,
- en tant qu’association civique indépendante et non partisane
- et selon une longue tradition,

La Ligue des Droits de l’Homme à La Réunion tient à rappeler à l’ensemble des électeurs et citoyens de notre Ile :

1) L’importance du vote de chaque citoyen.

Le droit de vote conquis par nos anciens ne se sépare pas du DEVOIR de voter.
L’abstention est un dangereux abandon de ses responsabilités citoyennes.
La Ligue des Droits de l’Homme dénonce le défaitisme démocratique de ceux qui veulent faire croire que le peuple et les citoyens ne peuvent rien changer et appelle les Réunionnais à exercer leur droit de vote et à s’informer pour le faire de manière éclairée.

2) L’importance de faire vivre les valeurs républicaines : Liberté, Egalité, Fraternité.

Le droit de vote, comme les campagnes électorales, ne doit pas être un défouloir pour exprimer la haine de l’autre.

La Ligue des Droits de l’Homme appelle les Réunionnais à dénoncer tous les extrémismes et à rejeter fermement les partis et organisations politiques qui, sous couvert de « préférences », locale ou nationale…, prétendent faire FRONT de HAINE contre tous, ce qui débouche de plus en plus sur un racisme agressif et destructeur.

3) L’importance des élections municipales.

Les politiques municipales et communautaires influent directement sur la vie quotidienne de tous.

A ce titre, et compte tenu du contexte social à La Réunion, la Ligue des Droits de l’Homme appelle spécialement les électeurs à apprécier avec vigilance, aussi bien dans les bilans que dans les propositions des candidats, comment se traduisent concrètement les valeurs de SOLIDARITE ET D’EGALITE.

Notamment, dans les domaines des droits économiques et sociaux et dans l’exercice de la démocratie locale :
- Construction de logements sociaux ; notamment le respect du quota légal de 25% ;
- Lutte contre l’exclusion sociale et la grande pauvreté : respect de la loi par les CCAS ; politiques d’insertion ;
- Démocratie participative locale ;
(Nous faisons nôtres, sur ces points, les interpellations de la Fondation Abbé Pierre)

Nous demandons en particulier, à tous les candidats aux élections de se prononcer sur la tenue, en 2014, d’Assises de la Jeunesse Réunionnaise et de prendre position sur la méthode de préparation, sur la conception et les objectifs de ces Assises.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Oui le" droit de vote ne doit pas être un défouloir", la situation de la réunion exige des candidates et candidats à l’élection municipale, le respect mutuel,le respect de la population afin que cette élection se déroule dans un climat serein,respectueux tout en défendant ses propositions, projets avec passion et conviction. La violence , la haine sous quelque forme que se soit ne doit point atteindre le débat démocratique, la réunion y gagnera.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com