Actualités

Le 30 septembre, « une étape de la reconstruction »

Le PCR présente son Assemblée extraordinaire de dimanche

Céline Tabou / 28 septembre 2012

Yvan Dejean, Faaïza Ibrahim et Fabrice Hoarau ont tenu une conférence de presse, à Saint-Denis, sur l’Assemblée extraordinaire du 30 septembre 2012’. Cette assemblée sera l’occasion pour le Parti Communiste Réunionnais d’exposer les travaux réalisés au cours de ces 12 dernières semaines, tant au sein du Parti qu’en matière programmatique pour La Réunion.

Dans un contexte économique et social alarmant, le PCR a indiqué que le 30 septembre sera l’occasion pour le Parti d’annoncer un nouveau projet de développement durable, social et solidaire. Il est destiné à répondre à l’urgence sociale et à sortir La Réunion de la crise qu’elle connaît, notamment avec un taux de chômage de 29,5% dont 60% des moins de 25 ans, 120.000 illettrés et entre autres 49% de la population réunionnaise vivant sous le seuil de pauvreté, a introduit Fabrice Hoarau.

« Une assemblée pour la reconstruction »

Cette Assemblée extraordinaire est « une étape de la reconstruction », a expliqué Fabrice Hoarau. En effet, il s’agit d’un évènement qui devra réunir près de 1.300 délégués venus de toute l’île, afin d’échanger sur « Kosa la ariv au Parti Communiste Réunionnais ? » et « qu’est ce que PCR propose pour La Réunion ? », a indiqué Yvan Dejean. Cette assemblée sera également le moment pour « les militants et militantes du Parti de confirmer l’organisation faite pour la reconstruction, à travers ses instances telles que le Conseil de la reconstruction et la Direction collégiale ».
Lors de ces travaux, les dirigeants du Parti ont échangé avec tous les militants du parti afin « de mettre tout à plat. Aucun sujet n’a été tabou », a précisé Faaïza Ibrahim. Cette dernière a évoqué la création de nouvelles sections, comme celle du Nord-Est (du Chaudron à Sainte-Marie) et souligné que « le dynamisme au sein du Parti a permis de réaliser des travaux de qualité » au sein des commissions (idéologie, finance, organisation et communication) et ateliers (social, économie, environnement, gouvernance, politique des revenus).

« L’occasion d’un nouveau souffle »

Yvan Dejean a indiqué que le Parti était en reconstruction depuis le 24 juin, suite à l’élection législative, afin de comprendre les erreurs commises par le Parti au cours de ces dernières années. Il a évoqué, parmi ces erreurs, le non-versement des indemnités qui n’est pas « une règle automatiquement suivie », a précisé Fabrice Hoarau. Autre point : « ne pas laisser les élus s’installer dans des postures institutionnelles et les laisser croire que le Parti est à leur service. Dans l’histoire du Parti, ce ne sont pas les victoires aux élections qui ont fait le Parti, mais les combats menés », a insisté Yvan Dejean.
Le Congrès de mars 21013 sera un évènement « pour la reconstruction ». « Chacun a sa place au sein du Parti, avec ses qualités, ses compétences et savoir-faire. La réussite de la reconstruction passe par les uns et les autres », a conclu Yvan Dejean. Le 30 septembre sera donc un moment pour présenter le projet de développement du PCR.

Céline Tabou


Kanalreunion.com