Actualités

Le bonheur est dans la lutte

Témoignages.re / 28 septembre 2013

JPEG - 60.6 ko
Voici la facture d’eau de Mme Vochré que Réunion Première a montrée jeudi dans son journal.

Mme Vochré a reçu, hier, la visite de 2 camions du distributeur d’eau à Saint-Paul. Des employés étaient venus pour rechercher la fuite d’eau chez elle et puis réparer l’endroit. Madame la Maire du Conseil Municipal des Pauvres leur a répondu que ses « amis sont déjà venus réparer ». Et, elle les a bien remerciés, comme il est de coutume dans les familles réunionnaises.

La scène est d’autant cocasse que la semaine dernière une équipe était venue pour le même motif. En constatant qu’aucune fuite n’était visible « avant » le compteur, les employés sont partis.

La leçon à retenir, c’est que seule la lutte paye.

En effet, depuis, l’année dernière Mme Vochré s’est retrouvée avec une facture d’eau de plus de 6.000 euros. N’importe quel employé aurait réagi devant un tel montant. Mais, à Saint-Paul, il lui a été demandé de payer par « ti peu », par « 50 euros » mensuels, alors qu’elle ne perçoit que 150 euros de retraite. La section communiste a pris l’affaire en main et l’a aidé à se prendre en charge.

Elle s’est rendue en Préfecture le 19 mars dernier pour exposer son cas. À aucun moment, elle n’a demandé quoi que ce soit au sous-préfet qui l’a accueilli. C’est un caractère qui force l’humilité, quand on sait ce qu’elle endure quotidiennement.

Mme Vochré s’est engagée dans l’action et elle est devenue Madame la Maire des Pauvres. Tout un symbole. Sa popularité continue de monter à tel point qu’elle a eu les honneurs des médias dans la semaine, un lieu habituellement réservé à la Reine Maire. C’est en toute dignité qu’elle a pu affronter les différentes étapes qui l’ont conduite à jouer un rôle social et politique importante, ce jour. En si peu de temps.

Voilà pourquoi nous disons que « le bonheur est dans la lutte ».


Kanalreunion.com