Actualités

Le candidat du Front de Gauche pour le tram-train et l’autonomie énergétique

Quelle est la position de Jean-Luc Mélenchon vis-à-vis des propositions du PCR ? — 2 —

Témoignages.re / 24 mars 2012

Après les réponses à l’urgence sociale, voici ce que le candidat à la Présidentielle a répondu aux propositions du Parti communiste réunionnais sur les questions qui engagent le développement du pays.

Culture

« Une culture réunionnaise spécifique peut être un vecteur d’ouverture au monde. Elle peut permettre au grand nombre des habitants de l’île de penser leur rapport singulier à un écosystème unique ou encore de donner un sens à la présence de La Réunion dans l’archipel des Mascareignes et l’océan Indien. Ce grand projet culturel appelle des équipements qui manquent aujourd’hui à La Réunion. L’État s’engagera pour leur réalisation. »


Agriculture

« Je prends l’engagement de ne pas être le Président qui sacrifiera les intérêts des petits planteurs de cannes sur l’autel de grands marchandages mondiaux. »


Aménagement


« S’agissant de La Réunion, l’orientation qui lui sera donnée sera d’accompagner la réalisation d’un transport ferroviaire propre. La solution ferrée est un des éléments clés de la planification écologique que nous appelons de nos vœux. Cette solution ferrée joindra Saint-Benoît à Saint-Pierre. La fin de la route du Littoral dans la forme actuelle de son projet et du Trans Éco Express sera concrétisée. »


Continuité territoriale

« La continuité territoriale sera renforcée par la mise en œuvre d’une dotation dont les critères de calcul seront équivalents à ceux existant pour la Corse. »


Énergies

« La remise en cause de l’objectif d’autonomie énergétique est une autre erreur historique de la droite réunionnaise. Avec le Front de Gauche, cet objectif d’autonomie énergétique sera poursuivi à travers des programmes et des recherches tous azimuts pour la valorisation des énergies renouvelables, qu’il s’agisse du vent, du solaire, de la géothermie terrestre ou marine et des mouvements de la mer. Vu ses immenses potentialités en la matière. La Réunion accueillera une part importante de ces recherches. »


Économie

« À La Réunion, nous remettrons en cause l’économie de comptoir qui tient l’Ile pour un simple point de passage des exportations françaises. Ce choix constant jusqu’à aujourd’hui a ravagé l’industrie locale.
Que l’avance de La Réunion dans bien des domaines puisse dans une vraie politique de co-développement profiter aussi bien aux pays de votre environnement régional qu’à la jeunesse réunionnaise hautement qualifiée.
Je m’engage à rompre avec cette politique européenne et nationale qui consiste à délivrer des quotas de pêche à des pays tiers sans que ne soient pris en compte les intérêts de La Réunion. Tout au contraire, cette nouvelle stratégie sera mise en œuvre pour faire de La Réunion la grande base de pêche du Sud-Ouest de l’océan Indien, au profit de son développement propre.
À La Réunion spécifiquement. L’État soutiendra la création d’un fonds réunionnais de développement mobilisant des recettes nouvelles et orienté vers ce développement à la fois écologique et créateur de dizaines de milliers d’emplois. »


Kanalreunion.com