Actualités

Le CARIF-OREF confirme la pire catastrophe de notre Histoire

Conséquences des décisions politiques visant à arrêter les chantiers

Témoignages.re / 8 juillet 2010

Dans un communiqué, le CARIF-OREF présente les principaux résultats de son "Tableau de bord du BTP" pour 2009. Il confirme l’effondrement de l’économie de La Réunion, à cause de la casse du BTP. Ce secteur a en effet connu un recul de 32% de son chiffre d’affaires, des suppressions d’emplois massives. Si un ouvrier sur cinq a perdu son emploi en 2009, cette proportion atteint un sur trois chez les jeunes. Tout cela à cause de décisions politiques dont l’arrêt de la rocade du Tampon par Didier Robert a été le signal.

« Principaux éléments du secteur

- Une chute de l’activité en 2009 (- 32% de chiffre d’affaires) qui devrait se poursuivre courant 2010 (- 13% en prévision).

- Les effectifs salariés connaissent une diminution en 2009 de 18%. Diminution particulièrement sensible pour les ouvriers (- 20%) et les jeunes (- 35% pour les moins de 25 ans). L’âge moyen des salariés et des artisans augmente, dû au départ des plus jeunes. 3.367 salariés ont bénéficié d’actions de formation, pour un volume global de 232.032 heures de stages.

- En formation initiale, on observe une légère augmentation des effectifs scolaires (3.200 inscrits dans les filières BTP en 2009), alors que l’effectif des apprentis diminue (- 20% entre 2007 et 2009). La moitié des élèves et les trois-quarts des apprentis sont inscrits dans des filières de niveau V. L’effectif des formations de niveau Bac Pro connait une légère augmentation, notamment du fait de la réforme des Bac Pro. On constate un meilleur taux de réussite pour les formations suivies par la voie scolaire (73%) que par la voie de l’apprentissage (69%). Enfin, 111 contrats de professionnalisation ont été conclus dans le BTP en 2009 (60% dans des entreprises de plus de 10 salariés).

- Dans le secteur, le nombre de demandeurs augmente de 44% en 1 an avec presqu’autant de demandeurs d’emploi enregistrés en décembre 2009 (18.400) que de salariés de la branche (19.300). La catégorie la plus touchée par le chômage est le salarié de niveau de formation V et au-dessus (48% pour les niveaux V, 38% pour les niveaux infra V). L’offre de formation en direction des demandeurs d’emploi du secteur augmente (+ 412 places offertes entre 2008 et 2009, avec au total 2.042 places en 2009). Concernant l’offre d’emplois, on note une diminution de l’offre pour les métiers de maçons (- 53%), et inversement, une augmentation de l’offre pour les métiers de la plomberie et climatisation (+ 33%).

La publication est disponible au téléchargement sur le site du Carif-Oref Réunion à l’adresse suivante : www.cariforef-reunion.net (rubrique : espace téléchargement > Tableau de bord) »


Kanalreunion.com