Actualités

Le changement est à portée de main

Dans 48 heures, l’élection présidentielle

Manuel Marchal / 4 mai 2012

Maintenant qu’il est clair que François Hollande va gagner dimanche, c’est le moment de se mobiliser pour être tout aussi certain d’une mise en œuvre rapide des engagements pour La Réunion du futur président écrits dans sa lettre à Elie Hoarau, et réitérés dans son discours de Saint-Louis.

Lors du débat de mercredi soir, le candidat UMP n’avait pas atteint son objectif. Il s’était fait fort de "faire exploser" François Hollande, ce qui lui aurait permis un retournement de situation. Mais cela ne s’est pas produit. Et selon un grand nombre d’observateurs de la vie politique en France, c’est au contraire François Hollande qui est sorti vainqueur du débat.
Sarkozy s’est en effet trouvé pour la première fois depuis cinq ans face à un contradicteur. Durant son mandat à l’Élysée, le candidat de l’UMP avait pu fuir tout débat politique avec l’opposition en direct à la télévision. Mercredi, il n’a pas pu se dérober et il n’a pas été en mesure de dire précisément ce qu’il compterait faire en cas de réélection. Il n’a quasiment été question que du bilan désastreux de Sarkozy, et du programme de François Hollande.

« Nous dépasser et nous rassembler »

Hier, François Bayrou a définitivement douché les espoirs de Sarkozy. Pour l’espérer avoir une chance de l’emporter, le candidat UMP doit compter sur un report massif des électeurs qui ont choisi Mme Le Pen et François Bayrou au premier tour. Puisque la promotion des valeurs de l’extrême droite dans le discours de l’UMP a été loin de donner le résultat escompté, la dernière variable était la prise de position de François Bayrou. Dans sa déclaration, le président du MODEM n’a certes pas donné de consigne pour dimanche, mais il a dit qu’à titre personnel il votera pour François Hollande.
Le président du MODEM explique son choix par la nécessité de renforcer l’unité de son pays au moment où il traverse une crise : « nous devons tous, où que nous soyons, nous dépasser et nous rassembler pour que la France se reconstruise ». Sans renier ses convictions de centristes, François Bayrou estime que l’intérêt général commande le rassemblement autour du candidat du changement. Cet engagement converge avec un appel lancé la semaine dernière par Paul Vergès.

« Un record de l’entente des Réunionnais »

Le 26 avril lors d’une conférence de presse, Paul Vergès avait demandé à tous les Réunionnais de prendre la mesure du vote du 6 mai. Dans notre pays, l’implication du PCR dans la campagne de François Hollande a donné une dimension réunionnaise à l’élection présidentielle. En effet, le candidat a décidé de s’engager par écrit à soutenir des mesures inscrites dans un plan de développement durable présenté par le PCR aux candidats des forces de progrès. Le 1er avril à Saint-Louis, François Hollande a réitéré encore plus précisément cet engagement, en nommant les projets concernés qui amèneront les Réunionnais à être autonomes sur les plans énergétique, alimentaire et dans le domaine de l’emploi notamment.
Cette déclaration en faveur d’un contrat entre lui et la population, ainsi que l’engagement clair du PCR à ses côtés, ont fait que François Hollande a pu dépasser la majorité absolue dès le premier tour.
Le 26 avril, Paul Vergès a donc lancé un appel à faire peser le plus lourd possible ce contrat. Cela signifie « un record de l’entente des Réunionnais » pour que s’applique ce contrat, sur la base d’un score de François Hollande nettement au-delà de la majorité absolue. Pour dépasser les 70% au second tour, il est important que ceux qui ont soutenu d’autres candidats prennent conscience qu’ils peuvent être dimanche les acteurs du changement à La Réunion.
Désormais, il est clair que Sarkozy sera battu. Et dans 48 heures, le changement sera à portée de main.

M.M.

Conspiration organisée du silence

Alors que le futur président de la République s’est engagé solennellement sur un contrat avec la population sur la base de propositions du PCR, c’est le silence dans des médias sur cette information capitale. Il n’est question que du programme général de François Hollande, mais pas du plan de développement durable réunionnais. Pourquoi les représentants officiels de François Hollande ont-ils décidé de se taire à ce sujet.

Or, ce contrat a été diffusé massivement dans toute l’île à tous les Réunionnais. Ce qui explique que désormais, chacun se pose cette question : pourquoi cette conspiration organisée du silence ?



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Les jeux ne sont pas encore faits camarades. Attention a ne pas démobiliser les électeurs a force de répéter que l’élection est deja gagnée.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Personne n’a dit ou prédit que l’élection est déjà gagnée : on dit juste : la victoire est à portée de main et tous les Réunionnais qui le souhaitent sont appelés à en être les artisans.

    Bravo à M Bayrou pour cette prise de position qui l’honore

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • C’est terminé.La campagne a pris fin. Plus de propagande.Soyons cools et chantons à mi-voix sans ouvrir la bouche,la belle chanson de Serge Gainsbourg, en attendant le résultat au soir du 6 mai.
    "Je suis venu de te dire que je m’en vais.
    Tes sanglots longs n’y pourront rien changer
    Comme dit si bien Verlaine au vent mauvais
    Je suis venu te dire que je m’en vais.
    Des adieux à jamais.......,car tu m’en a trop fait".
    Sans transition....Adieu M. proviseur........Adieu Monsieur le Président.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com