Actualités

Le chômage problème numéro un à La Réunion

Plus de 180.000 demandeurs d’emploi

Manuel Marchal / 27 avril 2016

Quelques jours après la publication de l’enquête emploi annuelle de l’INSEE, les statistiques de Pôle emploi rappellent que le chômage est le problème numéro un à La Réunion.

JPEG - 42.8 ko
Le problème numéro un à La Réunion, c’est le chômage.

Plus de 180.000 demandeurs d’emploi à La Réunion, telle était la situation au mois de mars 2016 selon des dernières statistiques de Pôle emploi diffusées hier. Cela rappelle la crise dans laquelle est plongée La Réunion, 70 ans après l’abolition du statut colonial.

Malgré tous les moyens déployés, malgré la succession des lois de programme, ou d’orientation, la tendance n’arrive pas à s’inverser. La population de La Réunion est amenée à s’accroître de 150.000 personnes au cours des 20 prochaines années. C’est durant ce délai que seront mises en œuvre les mesures prévues dans le projet de loi pour l’égalité réelle.

Les pistes proposées pour le moment ne remettent pas en cause le système actuellement en place à La Réunion. Ce dernier a jusqu’à présent été bien incapable de faire face à la montée de la population active. Faute de rupture, la tendance à la hausse du nombre de travailleurs au chômage va se poursuivre.

Devant cette situation, la lutte contre le chômage n’est pas le sujet prioritaire des détenteurs de pouvoir. Il suffit de se référer aux sujets mis en avant dans les médias. La préoccupation principale tourne autour de querelles de personnes et d’élection. En 2015, lors des premiers tours des élections départementales et régionales, plus de la moitié des électeurs n’ont pas été votés. Cela veut dire que la majorité a rejeté ce système des élections, estimant qu’il n’est pas apte à résoudre leurs problèmes, dont le chômage en particulier.

Faute de propositions de rupture, la situation va s’aggraver. Aujourd’hui, le nombre de demandeurs d’emploi est bien supérieur à la totalité des postes fournis par le secteur privé. Les échéances qui attendent La Réunion ne vont pas améliorer les choses. Les crises qu’annoncent la fin des quotas sucriers et la mise en œuvre de l’Accord de partenariat économique sont des menaces pour les derniers secteurs productifs à La Réunion. Le nombre de travailleurs au chômage pourrait alors dépasser celui de ceux qui ont un emploi.

M.M.


Kanalreunion.com