Actualités

« Le communiste réunionnais agit pour modeler la société réunionnaise »

9e Congrès : rapport du PCR sur les moyens —3—

Témoignages.re / 17 février 2017

Après l’idéologie et la communication, le rapport sur les moyens, présenté le 5 février au 9e Congrès du PCR par Philippe Yée Chong Tchi Kan, a abordé l’action.

JPEG - 85.6 ko
Photo A.D.

Le troisième moyen dont dispose le communiste réunionnais pour mettre en œuvre les orientations adoptées par le congrès, c’est justement : L’ACTION”

Armé d’idéologie, riche d’informations, le communiste réunionnais agit pour modeler la société réunionnaise.

L’action politique c’est :

la propagande : pas seulement ce que pourrait faire les instances centrales avec un journal de masse, une radio ou une télé. La propagande, c’est aussi ce que peut faire tout militant dans son cercle d’influence : la famille, les amis, les collègues de travail, les syndicats, les organisations de bienfaisance, les organisations non gouvernementales… Partout où il y a un communiste, le message du Parti doit être transmis.

les manifestations : les manifestations ne sont pas forcément bloquer des routes ou défiler dans le chemin. Mais l’organisation d’un concert, d’un débat, d’une exposition, d’une formation… ce sont des manifestations qui sont autant d’occasion de propager les idées et les propositions du PCR.

les pétitions : les pétitions sont une action qui permet le contact individuel et le dialogue, et qui permet de mesurer l’évolution de l’acceptation des idées par l’opinion. C’est riche d’enseignement.

les grèves : quand le dialogue est bloqué. Il faut recourir à la grève. Oui ça dérange. Oui ça perturbe, une grève. Mais la quasi-totalité des acquis sociaux ont été obtenus par le rapport de force de la grève. Est-ce qu’aujourd’hui on entend quelqu’un se plaindre des grèves de 1968 ? Non. En revanche, tous les salariés sont contents de leurs 5 semaines de congés payés. N’ayons pas peur de perturber l’ordre si notre cause est juste.

les boycotts : Ayons le courage également de se priver pour la cause. Personnellement, je n’achète plus un certain dentifrice depuis que la marque a préféré fermer une usine qui ne perdait pas d’argent au Port, et mettre à la rue des salariés compétents, uniquement pour augmenter ses bénéfices. Refuser d’agir est une forme puissante d’action politique.

Il existe bien d’autres formes d’action politique. Mais je dois également parler d’une dernière. Même si parfois on croit que c’est ça « faire de la politique ».

Ce sont les élections.

Les élections sont une forme de l’action politique. Nous avons vu certaines précédemment. La politique, ce n’est pas seulement les élections. Mais dans notre système politique actuel, les élections sont importantes, et le PCR doit donc y participer.

Nous n’avons pas choisi, comme d’autres partis communistes, la lutte armée ou le sabotage. Le PCR a choisi la stratégie de la participation au régime démocratique. Et quoi qu’on dise, c’est quand même plus facile de changer les choses quand on est aux commandes des collectivités que lorsqu’on y est exclu.

Donc le PCR participe aux élections. Et le PCR s’organisera pour avoir des candidats dans toutes les circonscriptions électorales.

Notamment parce que les résultats électoraux conditionnent également le financement du parti par les pouvoirs publics.


Kanalreunion.com