Actualités

Le Conseil général demande de nouvelles dispositions pour favoriser l’emploi des Réunionnais

Parc national

Témoignages.re / 30 avril 2011

Le résultat de la procédure de recrutement des derniers gardes-moniteurs du Parc national avait suscité une vive émotion avec la quasi-exclusion des Réunionnais. Le Conseil général avait alors réagi pour demander la prise en compte de notre situation économique particulière dans les règles de recrutement. Hier au Conseil d’administration du Parc national, le Conseil général a renouvelé cette demande dans une motion que nous reproduisons ci-après.

1. Prenant en compte :

- son profond attachement au respect de la lettre autant que de l’esprit ayant présidé à l’adoption de la loi du 14 avril 2006 portant réforme des parcs nationaux, des parcs naturels marins et des parcs régionaux ;

- que le législateur en modifiant les missions et le fonctionnement de ces établissements publics, leur a demandé, une meilleure prise en compte des enjeux de développement durable, et une place plus grande aux acteurs locaux leur permettant de s’impliquer pleinement dans la gestion de leur territoire ;

- qu’un parc national est certes un espace à caractère exceptionnel, du fait d’une combinaison unique entre géologie, diversité biologique et paysages, et que le législateur a également reconnu par cette loi, que ce caractère exceptionnel résulte aussi d’activités humaines ayant respecté les éléments caractéristiques de ce patrimoine naturel tout en satisfaisant les besoins des communautés locales. Le caractère de « monument de la nature » est donc indissociable de la présence de communautés humaines qui ont marqué de leur empreinte la diversité biologique et les paysages de ces territoires ;

- que le classement au patrimoine mondial ne doit pas, comme s’est engagé le Parc National, être considéré de telle manière qu’il en découle une contrainte réglementaire supplémentaire ; qui conduirait à renier une part de cet héritage culturel et traditionnel ;

- qu’il met pour sa part des moyens conséquents pour préserver et valoriser les patrimoines tant naturel que culturel réunionnais, tout en visant à travers ses investissements un impact sur l’emploi localement.

2. S’agissant de l’emploi des Réunionnais, à ériger comme priorité collective au sein de l’administration :

- Le Conseil Général tient à nouveau à saluer la désignation d’une Directrice réunionnaise qui constitue une évolution favorable donnée à l’emploi de cadres réunionnais au sein de l’administration.

- Le Conseil Général met pour sa part en œuvre des moyens conséquents pour préserver et valoriser l’environnement. La collectivité vise également à travers ces investissements un impact sur l’emploi localement. Le secteur de l’environnement dans ce contexte constitue un potentiel d’emplois important pour les Réunionnais.

- Considérant les discours au plus haut niveau de l’État (allocution du Chef de l’État au conseil Interministériel de l’outre mer le 6 novembre 2009 sur l’accès à l’emploi pour les ultramarins dans l’administration outre mer, mais aussi les circulaires de mise en application de juillet 2010).

- Considérant le fort taux de chômage des jeunes Réunionnais, le nombre de jeunes aujourd’hui formés à La Réunion ou encore les dispositifs de formation existants pour satisfaire le besoin de compétences localement.

- La spécificité du contexte local et la nécessaire maitrise de l’environnement géographique, culturel et social des populations et secteurs couverts par le Parc National.

- Dans le droit fil de la motion adoptée par l’Assemblée Plénière du Conseil Général le 15 décembre dernier, l’orientation visant à faire de l’emploi des jeunes Réunionnais une priorité collective mérite d’être mise en application au sein du Parc National de La Réunion.

Le Conseil général demande à la présidence et à la direction du Parc National de La Réunion :
• Face à l’ampleur du problème du chômage des jeunes, les élus membres du Parc National sollicite auprès du Président du Parc National l’engagement d’une action concertée avec l’État afin que de nouvelles dispositions soient enfin prises pour tenir compte de cette préoccupation, et que des modalités plus adaptées soient mises en œuvre en terme de recrutement pour favoriser l’emploi des Réunionnais.


Kanalreunion.com