Actualités

Le Conseil politique du PCR lance l’appel au rassemblement pour définir un programme

Elections régionales : le Parti communiste réunionnais et la concertation avec d’autres organisations

Témoignages.re / 31 août 2015

Le Conseil politique du Parti communiste réunionnais a tenu hier une réunion à Sainte-Suzanne. Au cours de cette rencontre, la direction des communistes de La Réunion a lancé un appel au rassemblement dans la perspective des élections régionales. Le contour de ce rassemblement sera connu samedi prochain, lors d’un Conseil politique extraordinaire.

JPEG - 45.8 ko
Au terme du Conseil politique du PCR, une délégation a rencontré les journalistes.

À trois mois des élections régionales, le PCR a tenu hier à Sainte-Suzanne un Conseil politique. Il a présenté publiquement à la presse le contenu de ces travaux et lui a donné rendez-vous dans 5 jours pour la conclusion de la prochaine réunion de cette instance.

La direction des communistes réunionnais a tout d’abord examiné la situation de La Réunion en prenant en compte le contexte mondial.

Pour le PCR, la crise sociale s’accentue. Le chômage ne cesse d’augmenter et atteint des sommets avec 136.000 personnes en catégorie A, et un total de plus de 170.000 demandeurs d’emploi. La grande pauvreté touche la moitié de la population, 110.000 personnes sont toujours touchées par l’illettrisme, les inégalités grandissent.
La crise économique est devant nous. Ce sont plusieurs échéances. En 2017, c’est la menace mortelle sur la filière canne avec la fin du quota et du prix garanti du sucre. La même année, ce sera la fin de la défiscalisation, un moyen de faire venir des capitaux pour investir. En 2020, ce sera la fin du régime dérogatoire de l’octroi de mer. Les accords de partenariat économique entre l’Union européenne et les pays voisins vont fragiliser notre économie à cause d’une concurrence renforcée.

Le PCR relève aussi que les conséquences du changement climatique ne sont prises en comptes dans les projets présentés. Enfin, la croissance démographique et l’évolution de l’économie amène La Réunion à se tourner vers son environnement immédiat, estime le PCR.

Un appel

Sur la base de cette analyse, voici la décision prise par le Conseil politique du PCR, et présentée par Maurice Gironcel :
« Face à l’ensemble de ces problèmes qui sont fondamentaux et qui vont conditionner l’avenir de La Réunion, le Conseil politique du PCR constate qu’aucun candidat déclaré n’apporte jusqu’à maintenant de solution à la hauteur des enjeux. Contrairement au PCR qui a déjà fait connaître ses propositions (les 25 propositions du PCR et sa contribution au futur projet de loi sur l’égalité réelle).
C’est la raison pour laquelle le Conseil politique du PCR lance un appel solennel à tous ceux et toutes celles (organisations politiques et autres) qui veulent s’engager dans la bataille des régionales à se réunir de toute urgence afin de définir ensemble un programme d’actions pour la prochaine mandature du Conseil régional ».

Des propositions

Le PCR propose quelques points autour desquels un programme pourrait se construire.
C’est tout d’abord la réponse à l’urgence sociale (emplois, logements, pouvoir d’achat, illettrisme, services à la personne et à l’environnement) et la lutte contre les inégalités.
C’est ensuite l’avenir de la filière canne-sucre et plus généralement de l’agriculture.
Cela peut être des mesures de précaution et d’adaptation face aux effets du changement climatique.

Le PCR propose de débattre également d’une nouvelle politique des transports avec un réseau ferré.

Un axe du programme pourrait être la participation à l’élaboration du projet de loi sur l’égalité réelle telle que souhaitée par le président de la République, pour un développement durable, solidaire et respectueux de l’environnement.
Une politique de co-développement avec les pays voisins est également évoquée.

Un Comité de parrainage

Le PCR propose que la mise en œuvre de ce programme serait menée par l’équipe qui sera élu, soutenue par un Comité de parrainage.
L’essentiel sera dans la répartition des responsabilités pour que chacun puisse apporter sa contribution pleine et entière dans le domaine de compétences qui lui aura été confié. De plus, « la composition de la liste se fera en sorte qu’aucun groupe ne puisse exercer une hégémonie sur les autres ».

Grande nouveauté de cette campagne électorale, le Comité de parrainage sera composé de personnes et de citoyens de divers horizons. Il sera ouverte à des personnes qui ne souhaitent pas être élues, mais qui veulent participer à la construction de l’avenir de leur pays. Le Comité de parrainage sera donc associé à la discussion du programme, et « il s’engage à accompagner l’équipe d’élus durant toute la mandature ».

Les relations avec la population et le bon fonctionnement du groupe majoritaire seront réglés dans un Charte de l’élu. Le PCR propose que la transparence soit prioritaire.

Rendez-vous samedi

Conclusion : « Sur ces bases, le PCR est prêt à engager, dès maintenant, les discussions pouvant aboutir à des accords avec les organisations politiques et tous ceux et toutes celles qui le souhaitent dans le but de faire équipe ensemble pour les prochaines régionales ».

Le PCR fera le bilan de ces rencontres, et le Conseil politique du Parti communiste réunionnais se tiendra à nouveau pour prendre « une décision définitive ». Ce rendez-vous est fixé à samedi prochain, à Sainte-Suzanne.


Kanalreunion.com