Actualités

Le doute s’est emparé de Huguette Bello

Saint-Paul

Témoignages.re / 7 décembre 2013

Ary Yee Chong Tchi Kan est revenu sur le fiasco de la grande assemblée de PLR dimanche dernier, transformée en désignation à huis clos de la tête de liste de PLR à Saint-Paul. Par ailleurs, la loi sur le cumul des mandats votée par Huguette Bello a une conséquence : elle appartient à un poste politique qui disparaîtra dans trois ans, celui des députés maires.

JPEG - 22 ko
Ary Yee Chong Tchi Kan : « Une assemblée du PLR qui se tient en cachette pour désigner Huguette Bello aux municipales 2014 est très surprenant et interroge ».

Lors d’une rencontre avec la presse hier matin, Ary Yee Chong Tchi Kan, candidat tête de liste aux municipales de Saint-Paul, est revenu sur plusieurs faits de l’actualité récente. Ils montrent que le doute s’est emparé de Huguette Bello. Serait-ce déjà la fin ?

« Une assemblée du PLR qui se tient en cachette pour désigner Huguette Bello aux municipales 2014 est très surprenant et interroge » , souligne-t-il. « La cérémonie d’investiture s’est déroulée sans la présence des médias qui n’ont pas été invités par les organisateurs. Ce huis clos tranche avec les autres investitures qui ont été médiatisées » , précise Ary Yee Chong Tchi Kan. Aussi bien à Saint-Louis, qu’à la Petite Île ou à Saint-Pierre, la presse était conviée.

Or, « il s’agit de l’investiture de la maire sortante, d’une commune de plus de 100.000 habitants » et de plus, la candidate investie est « présidente du PLR, députée depuis 16 ans et dirigeante de l’UFR depuis 35 ans  ». D’où cette question : « que s’est-il passé pour que Huguette Bello doute à ce point d’elle-même, au point de faire porter sur les médias son manque de confiance » , interroge le candidat soutenant l’Appel de l’Ermitage, « si on avait dit que Huguette Bello allait se faire investir à l’abri des médias, personne n’y aurait cru » .

C’est bien loin de ce qui était prévu. Car dimanche dernier devait avoir lieu la grande assemblée de PLR pour valider toutes les candidatures aux municipales. Pourquoi donc ce fiasco ?

Quant à la justification invoquée pour expliquer officiellement le huis clos, elle interroge encore davantage. Huguette Bello a dit qu’il fallait discuter du bilan, mais alors « pourquoi on se cache pour triompher d’un mandat réussi »  ?

Crise à la direction de PLR

C’est la conséquence de la crise à la direction de PLR, entre la présidente et son vice-président Éric Fruteau. « La première accuse l’autre ne pas avoir d’éthique ou de morale en politique, le deuxième déclare que le démocrate c’est lui » .

Pour Ary Yee Chong Tchi Kan, cette divergence ne peut pas être résolue, car ce parti n’a pas de projet politique, et aucun gardien de la doctrine.

« Huguette Bello vit très mal cette crise de confiance au sein de la direction du PLR car elle avait verrouillé la direction : 3 Saint-Paulois dans les 4 premiers. Malgré ce rapport de force extrêmement favorable, elle essuie un échec total : l’assemblée générale n’a pas pu avoir lieu », poursuit le candidat soutenu par le PCR, « elle sait que c’est son échec personnel. Elle le vit mal au point de fuir les médias qui pourraient lui poser des questions embarrassantes sur ses capacités personnelles à gérer une organisation politique » .

Pour Ary Yee Chong Tchi Kan, « il n’y aura pas de réunion du PLR avant les municipales » . C’est confirmé par la déclaration de Huguette Bello qui annonce recevoir les gens à la Mairie dès 6 heures du matin, elle « vient de solder sa casquette de présidente de parti » .

La fin des députés-maires

L’autre versant du doute, c’est surtout la question à laquelle elle ne veut pas répondre : de quel mandat dira-t-elle démissionner. Huguette Bello a voté la loi contre le cumul des mandats. À partir de 2017, il ne sera plus possible d’être député et maire. 2017, c’est à la moitié du mandat des maires qui seront élus l’année prochaine. « Elle ne peut plus jouer à la victime, c’est elle qui doit annoncer quel mandat elle abandonne et, si c’est celui de maire, qui sera le maire de Saint-Paul si elle est élue » .

Elle appartient en effet à un personnel politique en voie inéluctable d’extinction, elle est la dernière députée-maire de Saint-Paul, elle devra se plier à l’histoire. «  C’est la réalité qui l’obligera à quitter les écrans » .

Ary Yee Chong Tchi Kan veut mettre fin à la tradition des maires saint-paulois qui utilisent leurs moyens pour combattre le PCR.

Enfin, il pose une question qui là aussi amène une clarification. Saint-Paul a vu un grand spectacle vantant le métissage de La Réunion à l’occasion des 350 ans du peuple réunionnais. Au même moment, les attaques racistes visaient La Garde des Sceaux. Comment expliquer que Huguette Bello n’ait pas fait part d’un message public de solidarité avec Christiane Taubira ?


Kanalreunion.com