Actualités

« Le fruit d’une volonté politique et d’un partenariat exemplaire entre la Région, l’Université et les instituts de recherche »

Inauguration de l’Observatoire atmosphérique du Maïdo : communiqué de l’Alliance

Témoignages.re / 23 octobre 2012

Depuis sa création, l’Alliance se mobilise pour faire de La Réunion un pôle d’excellence. L’inauguration de l’Observatoire atmosphérique du Maïdo est le résultat de cette volonté, et la preuve de la justesse de cette orientation face aux changements climatiques. Voici, le communiqué de l’Alliance.

« Depuis juillet 2012, La Réunion est l’un des 5 sites de l’hémisphère sud accueillant une station fixe d’observation de l’atmosphère. L’inauguration prévue ce mardi doit souligner l’importance de cet équipement qui illustre le rayonnement de La Réunion comme pôle d’excellence.

En 2003, Paul Vergès, président du conseil régional, présidait à la mise en place de l’OPAR, l’Observatoire de physique de l’atmosphère à La Réunion, structure réunissant la Région, l’Université de La Réunion, le CNRS, l’Institut national des Sciences de l’univers et l’Institut Simon Laplace. Ce sont les travaux de l’OPAR qui ont donné corps au projet et à la réalisation de l’observatoire du Maïdo. La dimension internationale de l’OPAR dont les travaux s’appuient également sur des laboratoires étrangers de recherche de l’atmosphère et des cyclones (LACy), est à la hauteur de la vocation et du rayonnement de l’équipement construit au Maïdo. Cet observatoire permet en effet la surveillance de l’évolution de la composition de l’atmosphère qui revêt une importance accrue dans le contexte du changement climatique. L’observatoire du Maïdo prend ainsi place dans le réseau international et à vocation à être une des stations de référence pour l’hémisphère sud.


La réalisation de cet équipement a été rendue possible grâce à la qualité du partenariat entre tous les acteurs traduite dans la création de l’OPAR, et à une impulsion politique soutenue de la Région qui avait fait de la question du changement climatique une priorité forte sous la mandature de Paul Vergès. La décision de la Région d’assurer la maitrise d’ouvrage du projet a été déterminante. Celui-ci a ainsi été inscrit dans le contrat de Projet et les Programmes opérationnels européens 2007-2011 et a bénéficié des concours financiers de la Région, de l’Etat et de l’Europe. Cette volonté politique constante a été nécessaire pour vaincre les obstacles et trouver notamment les compromis nécessaires avec le Parc national afin de permettre la construction de l’équipement sur le site du Maïdo.

L’inauguration qui réunira les partenaires institutionnels du projet se fera toutefois en l’absence de certains de ses initiateurs. Lorsque l’on connaît le sectarisme du président actuel du conseil régional, faut-il s’en étonner ?

En tout cas, les conseillers régionaux de l’Alliance tiennent à souligner la qualité des travaux de l’OPAR, de la communauté scientifique et de tous ceux qui ont contribué à la réalisation de cet équipement qui participe au rayonnement de La Réunion. Ils se réjouissent que le projet initié il y a plus de 10 ans ait pu être mené à terme dans les délais prévus. Cela montre une fois de plus que lorsqu’une orientation est juste, elle finit toujours par triompher. Espérons que ce sera également le cas demain pour d’autres projets initiés de longue date, comme notamment la géothermie ».


Kanalreunion.com