Actualités

Le "JIR" en campagne ou la voix de son maître

Édito hallucinant hier dans le "JIR"

Manuel Marchal / 3 mars 2011

Il est des journaux d’opinion, et d’autres qui se disent sans opinion. Mais il est des médias qui ne veulent pas assumer qu’ils sont des journaux d’opinion. C’est notamment le cas du "JIR". Depuis le début de l’année se multiplient les éditoriaux qui tentent de voler au secours de la direction de la Région Réunion. L’édito d’hier est révélateur.
Thierry Robert a porté plainte contre le vice-président de la Région pour insultes publiques. Le "JIR" ne nie pas les faits, mais il estime que l’insulte proférée n’en est pas une. D’après Yves Mont-Rouge, quand un élu dit à un autre élu publiquement "ferme out guèle", la question se pose de savoir si ce sont véritablement des "propos injurieux". Et de partir dans une incroyable démonstration où l’éditorialiste du "JIR" invente une traduction en français de cette expression pourtant sans équivoque.
Décidément, le "JIR" se transforme en l’avocat des causes les plus désespérées, à partir du moment où il faut aider la direction de la Région. C’est le "JIR" en campagne ou la voix de son maître.

M.M.


Kanalreunion.com