Actualités

Le maintien et le renforcement de l’actuelle majorité au Conseil général : « seule solution pour pa fout a nou dan fon »

Campagne des cantonales à Sainte-Suzanne

Manuel Marchal / 12 mars 2011

Au-delà de la victoire d’un candidat, c’est la victoire d’une commune et de la population qui se dessine au travers des résultats du dimanche 20 mars. D’où la nécessité d’amplifier la mobilisation aux côtés de Daniel Alamélou. La poursuite de la modernisation et du développement de la commune-canton et de La Réunion exigent le maintien et l’élargissement au Conseil général de l’actuelle majorité, seul et dernier rempart contre la menace d’un plus grand appauvrissement de notre pays, mais aussi la menace de l’accentuation de la négation de tous ses droits à la satisfaction de ses besoins les plus élémentaires.
Tel est le sentiment qui selon les militants de l’équipe de campagne de Daniel Alamélou, anime la majorité des personnes visitées. Une conviction qui les conforte tous à accentuer la lutte pour une victoire sans appel de la candidature de Sainte-Suzanne, dès le soir du 20 mars. Ambiance de campagne au QG « du peuple » et porte-à-porte dans le quartier de la Marine.

M.M.


Jocelyn Nicolas : « Dé lo swar promié tour, mèt nout komin an lèr èk la viktoir Daniel ! »

« Le militan de long dat’ ke mi lé i pe kinscrir a li dann se litt ke Daniel Alamélou la angazé su la komin Sint-Sizann. Lé dan la kontinuité lo komba komansé avèk nout bannn regreté kamarad’ défun Laurent Vergès é Lucet Langenier. Par fidélité èk lespri de résistans é de litt nout bann zéné, sak la rouv èk nou somin la lit, nou doi élarzir ankor plis so somin. É sa i nésésit nout présanS koté Daniel Alamélou : sé in kandida zèn, kompétan, lo sèl valab pour roprézant nout kominn Konsey zénéral. Et dayèr, sé sak do moune i di osi. Léko su lo térin lé vréman tro bèl !
Sa i ankouraz a nou dann nout travay térin oprè la popilasyon. Nou va kontinué mèt lopaké. Pou dimans 20 mars ; mèt Sint-Sizann an lèr èk in gran viktoir Daniel Alamélou ! ».


Daniel Belin : « Amplification de la lutte pour la mise en oeuvre du programme écrit par le peuple ! »

« Nous sommes sur le terrain au petit matin. Point au quartier général de Daniel, répartition des tâches entre les militants : diffusion de tracts et du programme de Daniel auprès de la population, dans tous les quartiers, selon un calendrier précis. Nous insistons sur le côté relationnel. Nous prenons le temps qu’il faut pour informer, expliquer, répondre aux questions posées par les habitants dont nous allons à la rencontre.
L’accueil reçu est très positif. Partout, les gens disent qu’ils ont déjà une bonne opinion de Daniel Alamélou, que son bilan est positif, alors, pourquoi changer de représentant au Département ? Et, cela, d’autant plus que le programme retranscrit en fait les attentes et besoins exprimés. Je lance donc un appel à chaque électrice et électeur de notre commune-canton pour amplifier la mobilisation aux côtés de Daniel Alamélou pour la mise en oeuvre du programme écrit par le peuple ! »


Alain Dubourg et Isabelle Rebecca : « Ranforsé laktièl mazorité pou lo rèspé nout droit é lavnir nout zénèss ! »

« Nou lèv gran matin, ni rant tar lo swar. Mé, touzour èk in santiman satisfaksyon : do moune la bien resu a nou. La bien akey a ou, la poze kestyion é i ankouraz a nou kontinié la litt koté Daniel. Do moune i di : na pwin dot soi ké fé konfi Daniel un ot manda. Zot i rapèl ki fo pa Consey zénéral i tonmb dann la min la droit. Alor, nou nou di, alon kontinié donn la minn pou ranfors se mazorité la pou fé respèkt nout droit, nout dignité, é sov nout zénèss. Personèlman, nou lé konfian dann la viktoir du pèp dimans 20 mars. Mé minm sa, nou dor pa : nou travay dir si térin. É konm ou koné, la litt lé touzour péyan ! La populasyon va rékolté sak li sa semé : un gran viktoir son programm ! »


Paulette et Huguette Chatou : « Nous nous battons »

« On est là de bonne heure. Nous recevons beaucoup de monde, les gens viennent pour s’informer du planning des réunions, certains veulent récupérer un programme, d’autres, discuter, échanger, ou alors, proposer d’apporter une contribution à la campagne de Daniel Alamélou. Beaucoup s’arrêtent aussi rien que pour exprimer un soutien sans faille à notre candidat et à nous encourager. Cela se passe bien et nous conforte dans notre volonté à nous investir à fond dans cette campagne aux côtés de Daniel. Car, c’est pour notre commune, sa population, son avenir, celui de nos enfants que nous nous battons, et cela, les habitants nous le rappellent tous les jours » .


Kanalreunion.com