Actualités

Le PCR demande la mobilisation dans l’urgence pour sauver la filière canne

25 propositions du PCR pour une nouvelle politique à La Réunion –16–

Parti Communiste Réunionnais / 19 mars 2015

La 25e proposition présentée par le Parti communiste réunionnais le 22 février à Sainte-Suzanne porte sur l’agriculture. Elle appelle à la mobilisation générale pour sauver la filière canne, sinon ce sera la plus grave crise économique, sociale et environnementale à La Réunion.

PDF - 3.8 Mo
Télécharger les 25 propositions du PCR, pour une nouvelle politique à La Réunion.

C’est la plus grave crise économique, sociale et environnementale que La Réunion n’a jamais connue qui se profile à l’horizon 2017. Avec la fin programmée dans 2 ans des quotas sucriers et des prix garantis, c’est la perspective d’une crise encore plus grave que celles intervenues dans notre histoire avec la disparition successive du géranium, du vétiver et de la vanille.

Elle concerne toute La Réunion, non seulement les agriculteurs et toute la filière canne, mais aussi tous les responsables, notamment tous les élus (es).

Il y a une nécessité de réunir, en urgence, tous les acteurs (planteurs, syndicats, usiniers, industriels, chambres consulaires, administrations, organismes de recherche, élu•e•s du Parlement, des collectivités, etc.), en conférence extraordinaire, pour trouver ensemble des solutions pour le présent et l’avenir. Dans l’immédiat, assurer les revenus des planteurs de canne.

Proposition n°25

Réunir d’urgence une conférence extraordinaire pour préparer l’échéance de 2017 et ouvrir de nouvelles perspectives pour la filière canne par la recherche, l’innovation et la valorisation de tous les produits issus de la canne et par un nouveau partage des richesses découlant de ces valorisations


Kanalreunion.com