Actualités

Le PCR et l’avenir de La Réunion dans l’océan Indien

25 propositions du PCR pour une nouvelle politique à La Réunion –14–

Parti Communiste Réunionnais / 17 mars 2015

Le Parti communiste réunionnais demande que La Réunion puisse avoir les moyens institutionnels de s’intégrer dans son environnement régional. Dans une génération, Madagascar aura 55 millions d’habitants, quel sera l’avenir de La Réunion si rien ne change ?

PDF - 3.8 Mo
Télécharger les 25 propositions du PCR, pour une nouvelle politique à La Réunion.

27 pays d’Afrique Orientale (représentant 600 millions d’habitants), dont les îles voisines de La Réunion, discutent actuellement d’un accord d’intégration économique. Ces mêmes pays signeront – certains l’ont déjà fait – des accords de libre échange avec l’Union Européenne : les Accords de Partenariat économique (APE). De plus, ces îles sont confrontées aux mêmes problèmes qui vont se poser au 21e siècle :

-  la question de la mer et des océans,
- le problème de l’énergie,
- les effets du réchauffement climatique,
-  la croissance démographique.

La coopération entre ces pays de l’Indianocéanie peut prendre la forme de la mise en œuvre d’un plan solidaire de développement durable couvrant la recherche, l’innovation, la santé, l’environnement, la sécurité alimentaire, les activités économiques, sociales, culturelles, (enjeu de la francophonie), éducatives (avec le concept de l’Université de l’Océan Indien), etc.

Les facteurs suivants doivent être pris en compte :

– Evolution démographique et économique du grand voisinage de La Réunion : en 2050, l’Afrique passera à 2 milliards 500 millions contre 1 milliard d’habitants aujourd’hui, la population de Madagascar passera à 55 millions d’habitants contre 24 millions aujourd’hui. Les îles du sud-ouest de l’océan Indien représenteront un bassin de population de 60 millions d’habitants proches de la francophonie. D’où notre proposition de créer pour toutes les îles une Université de l’Océan Indien.
-  Création d’un grand marché de l’Afrique de l’Est ;
-  Signature des APE entre l’Union européenne et ces pays africains.

La Réunion ne peut pas se tenir à l’écart de toute cette évolution dans sa région géo-économique.

La Réunion doit obtenir les moyens de s’intégrer dans cet ensemble en lui déléguant la compétence de passer des accords avec les pays voisins.

Proposition n°22
Donner à La Réunion les compétences politiques et juridiques et les moyens de mieux s’insérer dans la région


Kanalreunion.com