Actualités

Le PCR et sa direction combattus par le "JIR"

Nouvelle clarification

Témoignages.re / 15 décembre 2011

Dans son édition d’hier, le "Journal de l’île" consacre un dossier aux élections législatives. Pour le réaliser, il a demandé à la direction du PCR son point de vue. Les lecteurs du "JIR" ont pu lire quelques lignes de cette contribution. Mais ils ont pu remarquer que le journal de l’immeuble Cadjee consacre un bien plus large espace à des attaques contre le PCR. Ce choix est révélateur d’un positionnement : tout faire pour affaiblir la seule force politique qui milite pour le développement du pays. Pour que tout le monde sache à quoi s’en tenir, nous publions ci-après le texte qui a été adressé au "JIR" :

« Il ne faut pas tromper les électeurs sur l’importance des élections. Il y a d’abord une élection présidentielle, les 27 Avril 2012 et 6 Mai 2012. Les candidats à la présidentielle portent des projets à réaliser durant la mandature de 5 ans. Le président élu aura besoin, ensuite, d’une majorité de Députés pour soutenir son programme. Pour cela, des élections de Député ont lieu un mois plus tard.

Actuellement, le PCR finalise ses propositions pour les présidentielles. Nos candidats aux législatives auront la tâche d’expliquer aux électeurs comment une fois élus, ils vont contribuer à la réalisation de ce programme durant le quinquennat.

Ainsi, ce qui dicte l’action du PCR et son positionnement à ces prochaines échéances électorales, c’est l’analyse de la situation économique, sociale et politique.

Cette situation est marquée par la gravité d’une crise sans précédent qui touche durement l’Europe : crise économique et financière qui provoque des conséquences sociales frappant durement les populations. La Réunion inévitablement subit et va subir l’impact de cette crise appelée à durer et qui s’ajoute à la crise structurelle qu’elle connait déjà. Celle-ci caractérisée notamment par l’ampleur dramatique du chômage qui frappe aujourd’hui un tiers de la population active.

C’est dans ce contexte que nous entendons saisir l’opportunité de la prochaine élection présidentielle, pour faire avancer des propositions pour La Réunion. Celles-ci doivent prendre en compte l’urgence sociale et ouvrir la voie à des changements fondamentaux pour bâtir un modèle de développement véritablement durable.

Nous nous inscrivons dans la dynamique d’un rassemblement victorieux des forces progressistes et de la perspective d’une alternance politique pour faire prendre en compte nos propositions. Il s’agit de répondre aux attentes de la population et de relever les défis posés à notre île.

Nos candidats aux élections législatives devront être porteurs de ces propositions.

S’agissant de leur désignation, le Secrétaire général du PCR Élie Hoarau a rappelé récemment les règles définies par le Congrès du Parti : il appartient aux sections de faire des propositions. Après consultations et à la lumière d’une analyse globale de la situation, la Direction du Parti arrêtera les candidats présentés ou soutenus par la PCR dans chaque circonscription.
Ce processus est actuellement en cours.

Ces candidatures doivent converger vers le même but ; chaque candidat ne participe pas seulement à l’objectif de son élection mais participe solidairement à la bataille de l’ensemble des électeurs et candidats du Parti partout dans l’île : c’est cette méthode et cette logique qui par exemple ont permis à l’époque l’élection de Raymond Vergès, Léon de Lepervanche, Raymond Mondon, Paul Vergès… Ils ne choisissaient pas leur circonscription mais allaient là où le Parti l’estimait nécessaire pour la bataille collective. Ces principes ont été rappelés lors du dernier Congrès ».

Le “JIR” veut-il prendre sa carte au PCR ?

Le "JIR" avait demandé à la direction du PCR de s’exprimer. Celle-ci a joué le jeu et au final ce ne sont que quelques lignes qui ont été publiées. La direction du PCR est une instance issue du Congrès, c’est-à-dire l’organe de direction suprême du Parti.

Quand la direction s’exprime, elle est censurée. Mais quand d’autres s’adressent au "JIR" pour dénigrer le PCR et détruire son organisation de l’intérieur, l’encouragement est total. Le choix éditorial fait hier par ce journal est édifiant d’un journal qui se prétend « d’information » !

Élections législatives : position des sections communistes dans le débat législatif

Nous avons déjà reçu la contribution de La Possession, du Port, de Saint-Paul et de Saint-Leu. Certains médias ont signalé que Huguette Bello était rejetée. L’amalgame est voulu et entretenu. On a même dit que Saint-Louis était contre sa venue dans le 7e alors qu’aucun communiqué n’a émané de la section en question. Au Port, lundi soir les camarades ont été conviés à s’exprimer. Un débat a eu lieu dans la clarté et la sérénité des instances. Le JIR a trouvé que des personnes n’étaient pas d’accord… ! Le PCR est présenté comme un parti où il n’y a pas de débat. Mais quand il y a débat, c’est surprenant ! Sans commentaire !


Kanalreunion.com