Actualités

Le PCR, l’urgence climatique et l’état d’urgence de guerre

Conférence de presse du Parti communiste réunionnais

Témoignages.re / 2 décembre 2015

Urgence climatique, couplée avec une situation géopolitique mondiale extrêmement tendue. Le Parti communiste réunionnais ne pouvait rester silencieux au regard de ces événements, car La Réunion est concernée par la COP21 et l’état d’urgence. Il a tenu ce mercredi 2 décembre une conférence de presse sur ce sujet à Saint-Denis. Les 4 secrétaires généraux du PCR, Fabrice Hoarau, Maurice Gironcel, Yvan Dejean et Ary Yée Chong Tchi Kan étaient présents.

JPEG - 64 ko
Les 4 secrétaires généraux du PCR : Fabrice Hoarau, Maurice Gironcel, Yvan Dejean et Ary Yée Chong Tchi Kan

Depuis le Plan de survie publié en 1975, le Parti communiste réunionnais a intégré les énergies renouvelables dans son programme. Depuis 1996, il y a ajouté la lutte contre le changement climatique. Alors que le Protocole de Kyoto n’existaient pas encore, les communistes avaient lancé la bataille à La Réunion.

La COP21, ce sont 153 chefs d’État et de gouvernement réunis à Paris sous l’égide de l’ONU. La classe politique mondiale prend conscience et se concerte pour trouver un accord juridiquement contraignant opposable à tous. C’est du jamais vu. Si tout va bien, un accord, le Traité de Paris, sera signé le 11 décembre.

Comment les politiques de La Réunion se sont-ils préparés à cette échéance ? Comment préparent-ils événement historique ?
Dans cette interview, Ary Yée Chong Tchi Kan revient sur le travail du PCR dans ce domaine. Demain, le compte-rendu de la conférence de presse

MP3 - 1.5 Mo
Ary Yée Chong Tchi Kan

.


Kanalreunion.com