Actualités

Le PCR lance la campagne d’explication pour la concertation

Ce matin à Sainte-Suzanne

Témoignages.re / 18 avril 2015

Ce matin à la salle Cabaret de Quartier-Français à Sainte-Suzanne, le Parti communiste réunionnais commence une campagne d’explication. C’est un meeting avec Paul Vergès. Il s’agit d’informer la population sur l’importance de se rassembler pour construire un projet face à la crise. C’est possible à condition de se concerter. En 1987, le PCR avait lancé une telle campagne pour que les Réunionnais gagnent la bataille de l’égalité sociale.

JPEG - 78.8 ko
Le 22 février dernier, le PCR avait présenté 25 propositions pour un débat. Aujourd’hui, c’est le début de la campagne d’explication pour assurer le succès du débat.

La Réunion fait face à une situation très difficile avec 175.000 personnes inscrites à Pôle emploi. En proportion, les jeunes sont les plus touchés, avec 6 sur 10 exclus du travail. Moteur de l’économie avant 2010, le BTP a perdu 10.000 emplois depuis à cause des démolisseurs de projet. À l’horizon pointe la fin du quota sucrier. C’est une menace mortelle pour la filière canne et près de 20.000 emplois. Le sucre ne bénéficiera plus d’une garantie d’écoulement à un prix préférentiel en Europe. Si ce produit n’arrive pas à être vendu, alors l’usinier n’achètera plus les cannes à sucre du planteur.

Le Parti communiste réunionnais a depuis longtemps alerté sur cet approfondissement de la crise. Il a mobilisé ces instances pour travailler à des actions. Le 22 février, le PCR a présenté 25 propositions pour une nouvelle politique à La Réunion. Ce document constitue une contribution des communistes au débat pour rechercher des solutions. Jeudi dernier en conférence de presse, la direction du PCR a annoncé le lancement d’une campagne pour populariser ces propositions. Cinq d’entre elles constituent même la base d’un rassemblement proposé aux autres forces politiques dans la perspective des prochaines régionales :

– lutter pour sauver la filière canne,
– construction d’un train,
– 6 % de hausse des bas revenus,
– les énergies renouvelables,
– la création d’une instance de concertation des élus pour construire un projet : le Congrès.

Cette démarche ira au-delà de la présentation d’un programme. Elle veut aussi faire avancer l’esprit de concertation entre Réunionnais. La situation est tellement compliquée, la crise si profonde, qu’un seul parti ne détient pas la vérité absolue. D’où la nécessité de rechercher la convergence des points de vue, ce qui permettra de renforcer le poids des propositions de sortie de crise.

Le PCR a déjà animé des campagnes d’explication. En 1987, le pouvoir voulait inscrire la discrimination des Réunionnais dans la loi, c’était la parité. Les communistes sont alors partis à la rencontre de la population pour expliquer les enjeux de la bataille de l’égalité. Cette campagne a abouti à une grande victoire. Tous les ans, les Réunionnais
ont droit à plusieurs milliards d’euros pour améliorer leurs conditions de vie.
Le meeting de ce matin est donc le premier rendez-vous d’une grande campagne d’explication.


Kanalreunion.com