Actualités

Le PCR présente les porteurs du projet qui changera La Réunion

Le PCR présente ses candidats aux législatives

Céline Tabou / 20 février 2012

La Conférence extraordinaire de dimanche 19 février a été l’occasion pour la direction du PCR de présenter à la presse les noms des prochains candidats aux législatives. Un candidat PCR aux législatives sera en première ligne dans la bataille pour le changement en 2012, il sera le porteur du projet validé hier et s’il est élu, alors il aura la responsabilité de faire voter la loi qui changera La Réunion. Élie Hoarau, Paul Vergès, Claude Hoarau et Pierre Vergès ont rappelé les conditions de désignation des candidats PCR aux législatives.

Proposés par les sections de toute l’île, les candidats PCR aux législatives seront porteurs du projet du parti, axé sur l’urgence sociale, le développement économique et solidaire, puis la gouvernance. Tous auront ce projet de développement pour La Réunion comme programme de campagne.

Désignation par les militants

« L’objectif est d’avoir le plus de voix possible, mais aussi de députés ». La Réunion compte désormais sept circonscriptions, « on a cinq maires, si l’on veut un maximum de voix, il faut alors demander à nos maires de prendre la tête de la bataille et être candidat », a expliqué Élie Hoarau. À l’occasion de la Conférence extraordinaire, le secrétaire général du PCR a énoncé le nom des candidats aux législatives.
1ère circonscription : Pierre Vergès
2nd circonscription : Jean-Yves Langenier et Roland Robert
3ème circonscription : Yvan Dejean
5ème circonscription : Éric Fruteau
6ème circonscription : Maurice Gironcel
7ème circonscription : Huguette Bello
Pour la 4ème circonscription, les secrétaires de section ne se sont pas encore réunis pour proposer des candidats.
Comme l’a expliqué Claude Hoarau, maire de Saint-Louis, lors de la conférence de presse, « tous les candidats ont été choisis par les militants, ce sont les sections qui ont décidé de porter telle ou telle personne ». En effet, comme l’ont expliqué Yvan Dejean et Pierre Vergès, « les candidats ont été désignés par les secrétaires de sections, il s’agit d’une suite logique » au sein même du parti. « Ma candidature suit le cheminement logique et le cadre fixé par la direction du parti. Après consultation des sections, qui ont fait des propositions, la direction en a pris acte et a décidé de conforter les propositions faites par les sections », a expliqué le candidat de la 3ème circonscription.

Lutter pour le projet du PCR

Tous les candidats ont exprimé leur intention de porter le projet du Parti communiste réunionnais auprès du peuple, lors des législatives, mais également, lors de la campagne présidentielle, qui approche. En effet, à l’occasion de la Conférence extraordinaire, du 19 février, quatre jeunes femmes ont exposé les propositions du PCR pour la présidentielle, avec pour principal objectif “2012 : l’année du changement”.
Les propositions du PCR seront le projet destiné à « battre Nicolas Sarkozy et sa politique de casse sociale » qui a aggravé la situation à La Réunion. Porteurs de ce projet, les candidats du PCR aux législatives auront ainsi les clés pour « défendre les intérêts de tous les Réunionnais ».

Céline Tabou


Les 6 maires au cœur de la stratégie

Pour atteindre son objectif qui est d’avoir un maximum de députés, le PCR place ses 6 maires en première ligne. Cette stratégie tient compte du nouveau découpage électoral qui permet aux six communes d’apporter un poids décisif dans la bataille.
Dans la 5e, c’est Éric Fruteau qui prend la tête de la lutte car deux cantons sur trois de Saint-André figurent dans cette circonscription.
Dans la 6e, c’est Maurice Gironcel qui est désigné, car Sainte-Suzanne est une des deux communes à se situer entièrement dans la circonscription.
Dans la 2e, les maires du Port et de La Possession s’associent pour mener le combat dans une circonscription où ils sont à la tête des deux communes entièrement comprises dans ce périmètre.
Dans la 7e circonscription, les maires de Saint-Louis et de Saint-Paul vont unir leurs forces et prendre la tête du combat.
Les 6 maires PCR sont donc au cœur de la stratégie de leur Parti pour les législatives.


Kanalreunion.com